Soumeylou Boubèye Maïga à Baraouéli (Ségou) pour soutenir le candidat de son parti, Mamadou Diao et ses colistiers

Dans le cadre de sa tournée de soutien aux candidats de son parti l’ASMA-CFP et leurs alliés, le président dudit parti, Soumeylou Boubèye Maïga, déterminé et confiant, accompagné des candidats de l’Alliance ASMA-CFP-RPM-ADEMA respectivement Mamadou Diao, Aïchata Cissé et Almoustapha Sanogo, a effectué une série de rencontres des populations dans les localités de Djoforongo, Dougoufié, Somo, Kota, Tamani, Boidié, Barouéli et Konobougou. C’était samedi 14 mars dernier, dans le cercle de Baraouéli (région de Ségou.)

‘objectif principal de cette tournée marathon était d’accompagner et d’apporter un appui conséquent aux candidats de sa formation politique dans la bataille électorale pour l’hémicycle en les présentant, entre autres, aux notabilités coutumières, religieuses et aux populations locales.

Pour la circonstance, Soumeylou Boubèye Maïga a demandé aux notables et aux leaders religieux, dans toutes les communes et villages visités, à  » instruire à la population de sortir massivement pour retirer la carte d’électeur et accomplir ainsi un acte citoyen le jour du vote  »

Occasion également pour le président du parti ASMA de demander aux citoyens de retirer la carte d’électeur biométrique en vue d’accomplir leur devoir citoyen (le vote).

Signalons que le cercle de Barouéli compte 11 communes qui sont représentées à l’Assemblée nationale par trois députés, selon le découpage actuel de la circonscription. C’est pourquoi, le candidat de l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP), Mamadou Diao est en alliance avec deux autres partis. Il s’agit du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM) et l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) respectivement avec comme porte-étendard Aïcha Cissé et Almoustapha Sanogo.

Le candidat ASMA-CFP, Mamadou Diao «confiant»

Le candidat de l’ASMACFP Mamadou Diao se dit confiant pour la victoire finale.  » Tout ce que j’ai vu aujourd’hui, la mobilisation des uns et des autres et les différents témoignages me confortent davantage à l’idée que nous allons sortir victorieux des prochaines consultations. Surtout l’appui inestimable et rassurant de la visite du président de notre parti, Soumeylou Boubèye Maïga dans le cercle de Barouéli. Cette visite nous a donné du souffle, car elle était réclamée par les notabilités coutumière et religieuse. » Il a également invité les uns et les autres à retirer la carte d’électeur et à sortir massivement le jour du vote pour effectuer leur devoir citoyen en toute sincérité.

A Tamani, le village natal de Chérif Ousmane Madani Haïdara, un sexagénaire nous a révélé ceci :  » Toute ma vie, je n’avais encore jamais vu physiquement M. Soumeylou Boubèye Maïga, autrement qu’à la télé ou en photos. Mais Dieu merci, aujourd’hui est un grand jour pour moi, car je l’ai vu de mes propres yeux et même je lui ai serré la main. Quelle joie ! C’est pourquoi, nous sommes prêts à le suivre jusqu’au bout. Tout ce que Boubèye nous demande et qu’il veut, nous allons le faire car c’est un homme d’Etat, une personnalité de grande envergure. »

Aussitôt, une quadragénaire s’écria à son tour, amplifiant le message des orateurs précédents:  » Soumeylou Boubèye Maïga a résolu tous les problèmes qui lui ont été confiés (lors des différentes crises sur le front social, la réélection du président IBK en 2018, la crise post-électorale etc.). C’est pourquoi, nous avons besoin de lui en tant que Chef d’Etat dont l’expertise et les relations pourront nous sortir définitivement de cette crise qui sévit au Mali « .

Avant d’ajouter péremptoire, s’adressant à l’hôte du jour  » Votre candidat Mamadou Diao aux élections législatives du 19 mars peut se considérer déjà dans l’Assemblée nationale, car il n’a pas commencé à travailler aujourd’hui dans le cercle de Barouéli, il a démontré son savoir-faire avant d’être candidat  »

Le Directeur de campagne, au nom de trois candidats, Lassine Tangara a abondé dans le même sens:  » Si nous voulons que nos candidats gagnent, dès le 1er tour comme nous le souhaitons tous, sortez massivement pour aller retirer vos cartes d’électeur afin de concrétiser ce souhait le jour du vote « . Avant de conclure :  » Notre alliance est sacrée, nos candidats ont été choisis sans discussion mais désignés par nos bases pour ce qu’ils ont réalisé dans leurs localités. C’est pourquoi, nous devons démontrer aux trois présidents, Soumeylou Boubèye Maïga de l’ASMA-CPF, Dr Bocari Treta de RPM et Pr Tiémoko Sangaré de l’ADEMA-PASJ, au lendemain du vote; que notre alliance n’est pas fortuite en fêtant sa victoire dès le 1er tour « .

Daouda SANGARE Envoyé Spécial

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur