Soumaïla Cissé-Tièbilé Dramé-Ras Bath : Un trio magique !

Comme IBK en 2013, la fièvre Soumi champion  monte en puissance dans l’esprit des Maliens. A moins d’un mois du 1er tour de l’élection présidentielle, la cote de popularité de Soumaïla Cissé éclose. Après la coalition pour l’alternance KO SOUMAILA, l’association  Kaoural, le Parena  de Tiébilé Dramé, le PDES de Djibril Tall, le PSP de Hamadoun Dicko, l’association des régions non opérationnelles, le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) vient d’ajouter une autre corde à son arc. A savoir le précieux soutien du célèbre animateur chroniqueur Youssouf Mohamed Aly Bathily dit Ras Bath et de son mouvement dénommé  Collectif pour la défense de la République (CDR). Son choix pour Soumi champion a été officialisé lors d’une conférence de presse tenue, le jeudi 28 juin 2018 au carrefour des jeunes. Jusqu’où ira le trio Soumaïla Cissé-Tiébilé Dramé- Youssouf Mohamed Bathily ?   

« Tout est facile à réaliser pour celui dont le destin est déjà tracé par Dieu », disent souvent les hommes religieux. Après Tiébilé Dramé, le leader du CRD, Youssouf Mohamed Bathily vient de tomber sous le charme du programme de campagne de Soumaïla Cissé dans une bataille de sollicitation du soutien du CDR à laquelle son père, Mohamed Aly Bathily, candidat des APM, était présent. Car, selon le chroniqueur, 7 autres candidats déclarés étaient demandeurs du soutien du collectif. Il s’agit de : Aliou Boubacar Diallo de l’ADP-Maliba, Choguel Kokala Maiga du MPR, Soumaila Cissé de l’URD, Housseini Amion Guindo de la CODEM, Modibo Sidibé des Fare An ka wuli,  Cheick Modibo Diarra du RPDM, et  Mohamed Ali Bathily des APM. Mais, c’est le candidat de l’URD qui répond au mieux aux critères du CDR.  A en croire Ras Bath, ces critères se résument à trois conditions : avoir une adhésion du candidat à leur vision notamment à un niveau relativement très acceptable ; que le candidat puissent disposer des capacités intellectuelles et morales et l’aptitude à mettre en œuvre leur vision à travers sa connaissance de l’Etat ; et son expérience. « C’est Soumaïla Cissé de l’URD qui est arrivé en tête du peloton.  Nous avons évalué tous les documents  des sept candidats notamment sur les accords, les désaccords et les convergences, mais le manuel qui a été produit par l’URD répond le plus aux aspirations du CDR », a dit Ras Bath aux journalistes.

 

Un pacte des poids lourds !

 

Ce soutien du célèbre chroniqueur  vient s’ajouter à celui d’une autre grosse figure de la politique malienne. A savoir, celui du tonitruant opposant Tiébilé Dramé. Mais, qu’est-ce que le candidat de l’URD peut tirer de ces deux alliés ?

Le trio Soumi champion-Tiébilé Dramé-Ras Bath réussira-t-il à réaliser l’alternance en cette année électorale ? Sans doute leur soutien sera d’un très grand avantage pour le candidat de l’URD, mais ils viennent aussi chez un homme politique déjà très populaire qui a terminé deuxième à chacune de ses participations à l’élection présidentielle au Mali.

En effet, le candidat de l’URD demeure, sans doute, l’adversaire le plus redouté par tous les prétendants à la magistrature suprême en République du Mali, y compris le président de la République sortant, candidat à sa propre succession. Pour rappel, en absence des nombreux soutiens dont il bénéficie, aujourd’hui, il avait empêché le président IBK de se faire élire dès le 1er tour de l’élection présidentielle de juillet 2013.

Donc, contrairement à 2013, Soumi champion bénéficiera de gros soutiens dès le 1ertour de l’élection présidentielle. Et le soutien de Ras Bath et ses troupes constitue, sans doute, le plus bénéfique pour le candidat de l’URD.

Lettre Ouverte à Ras Bath : Rasta est plus intelligent que je ne pensais

Très populaire, le jeune activiste a une force de mobilisation qui dépasse celle de tous les partis du pays. Et son mouvement est bien implanté à travers le monde entier.

Ce sont ces deux machines de mobilisations politiques (l’URD et le CDR) que le leader du Parena, Tiébilé Dramé, Directeur de campagne de Soumaïla Cissé,  aura à manager pour la conquête de Koulouba en juillet/août 2018. Mais, pourrait-il relever le défi face à un président sortant ? En tout cas, la décision du CDR de regagner le camp de Soumaïla Cissé semble le requinquer désormais dans sa bataille. « A 30 jours de la  présidentielle, le soutien du CDR à la candidature de Soumaïla Cissé est une décision majeure qui marque un tournant capital dans cette élection cruciale pour l’avenir de notre pays. La quasi-totalité des  composantes du mouvement populaire de An Tè, A Bana se retrouvent  rassemblées autour de Soumaïla Cissé, candidat d’une nouvelle espérance et du renouveau démocratique afin que le Mali et la République ne sombrent pas. La victoire est à portée de main. Il ne tient qu’aux forces démocratiques qu’à se lever  comme une seule femme, comme un seul homme pour sauver de notre vieux pays », s’est exprimé Tiébilé Dramé depuis la Côte d’Ivoire où il était en déplacement avec Soumaïla Cissé.

Youssouf Z KEITA

Source : Info-Soir

Suivez-nous sur Facebook sur