Soumaila Cisse plébiscité à Niafounké et Bakary Togola sanctionne à Bougouni : Les deux plus célèbres détenus du Mali s’en sortent tant bien que mal

Après le plébiscite de Soumaila Cissé à Niafounké, les regards étaient tournés vers Bougouni pour savoir si les populations du Banimonotié avaient eu également de la compassion pour leur fils Bakary Togola qui séjourne actuellement à la grande prison de Bamako. Tous deux privés de leur liberté, le premier, est entre les mains de des terroristes,  tandis que le second est un prisonnier de droit commun. Donc, Niafounké s’est mobilisé pour que M. Cissé et les autres membres de la délégation regagnent leurs foyers, alors que  Bougouni voudrait que Bakari Togola paye cher la faute qu’il a commise. C’est pourquoi ce dernier fut sanctionné au premier tour en classant sa liste loin derrière avec un grand écart. Son souhait d’obtenir  dans les urnes une immunité doublée de légitimité populaire s’est fondue comme de la neige au soleil. Bakary Togola répondra de ses actes, c’est ce que semblent décidés les électeurs de Bougouni. Va-t-on assister à un dénouement heureux dans  l’affaire de Soumaila Cissé, et un jugement dans celle de Bakary Togola ?

Les élections législatives ont été émaillées d’incidents graves parmi lesquels l’enlèvement du chef de file de l’Opposition, SoumailaCissé, au cours de la campagne dans le cercle de Niafounké. Elles furent aussi le théâtre de beaucoup de surprises dont l’échec cuisant de l’ancien Président de l’APCAM, Bakary Togola, à la recherche d’une immunité parlementaire pour se tirer d’affaire de la rocambolesque situation dans laquelle il se trouve.

Selon certains électeurs interrogés à la fin des opérations, les populations de Bougouni sont déterminées à faire payer à Bakary Togola toutes les fautes qu’il a commises. Et pourtant, à la veille des élections, on entendait qu’un seul son de cloche, celui des partisans de M. Togola qui chantaient et scandaient le même slogan, le Takokelen. Au terme du dépouillement des votes, les partisans de Bakary Togola ont été déçus, car les résultats ne sont guère reluisants pour leur mentor. Les sondages lui donnent vaincu au second tour. Le message n’est-il pas suffisamment fort et clair ?

La grande majorité des électeurs de Bougouni voudraient bien que Bakary Togola  réponde des gravissimes faits qui lui sont reprochés. Ils ne veulent pas que ce haut lieu de débats démocratiques puisse être souillé par des gens de moralité douteuse. L’Assemblée, dans toutes les grandes démocraties, est un lieu de retrouvaille  des dignes fils d’un même pays. Même s’il est très tôt de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir abattu, tout porte à croire que sa liste sera battue au second tour, et en ce moment il deviendra encore plus fragile.

En somme, si le plébiscite de SoumailaCissé pouvait être un déclic et permettre sa libération, la sanction de Bakary Togola ne serait qu’un tremplin pour lui. Et il risque de connaitre une accélération, voire une diligence  dans la procédure judiciaire.

Youssouf Sissoko      

Source:Infosept
Suivez-nous sur Facebook sur