SORTIE AUDACIEUSE DE SALIF KEITA : LE PRÉSIDENT IBRAHIM BOUBACAR KEITA ENCORE VICTIME DE L’INGRATITUDE

L’opinion fut prise de court suite à une vidéo du « Cheval Blanc » qui s’est adressé au Président malien à travers les réseaux sociaux. Ironie du sort, c’est ce même Salif Keita qui a multiplié les sollicitations à l’endroit d’IBK alors que son divorce faisait la Une de l’actualité dans un passé récent.

 

S’il est vrai que la sortie de celui qu’on appelle souvent Salif OULENI secoue l’arène sociopolitique du pays, une partie de l’opinion reste surprise. D’une part parce qu’on ne voyait pas le coup venir mais de l’autre au vu de son lien « parental » avec le Mandé Bourama. On peut donc se poser la question de savoir si l’artiste a finalement rejoint la politique. C’était le cas lorsqu’il soutenait le challenger d’Ibrahim Boubacar Keita à la Présidentielle de 2018 avant que tout ne s’arrange avec son aîné finalement réélu.

Face à la situation sécuritaire délicate du pays, le roi de la musique mandingue a indiqué que ceux qui se font appeler “djihadistes” seraient en réalité de connivence avec la France pour attaquer le Mali. Faisant appel à l’histoire des ancêtres du Président IBK, notamment le légendaire Soundiata Kéïta, l’auteur du mythique tube “BEMBA” a rappelé que la peur ne devrait pas l’habiter.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 19 NOVEMBRE 2019

Par BAMOISA

Source : Nouvel Horizon

Suivez-nous sur Facebook sur