Sahel: SBM, le hâbleur

Dans son best-seller intitulé : « le Livre des Décisions » l’écrivain Mikael Krogerus consacre tout un Chapitre à « l’Analyse des Retours » c’est-à-dire comment : « apprendre à évaluer son propre travail ».

 

Il cite l’auteur Peter F Drucker qui dit : « Pour mieux se connaitre, un individu doit avant tout connaitre ses forces », en un mot il faut comparer les attentes et les résultats pour mieux connaitre ses forces et ses faiblesses.

Est-ce le cas de notre Pseudo Spécialiste le célébrissime Soumeylou Boubeye Maiga (SBM) ?

Jugez-en vous-mêmes !

«Il est bien connu que l’or, dont le Diable fait cadeau à ses adorateurs, se change en excréments après son départ. «(Sigmund Freud)

A la faveur de la 20ème Edition du Forum de Bamako tenu le vendredi dernier sous le thème : « Quelle Afrique à l’horizon 2040 ? », notre éternel pseudo spécialiste des questions sécuritaires a saisi l’occasion en tant qu’animateur du panel sur « les enjeux au Sahel » pour tacler la gouvernance qu’il s’est lui-même évertué à mettre en place en y jouant d’importants rôles de par les importantes fonctions qu’il a eu à exercer : Directeur Général de la Sécurité d’État, ministre des Affaires Étrangères, plusieurs fois ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Secrétaire Général de la Présidence de la République puis Premier Ministre. Qui mieux que lui a eu toutes les chances d’apporter la solution ?

Il est aisé de s’asseoir dans un siège confortable et de s’égosiller dans le crachoir d’un micro pour égrener les solutions ou dénoncer les failles. Il est aisé d’accuser toujours les autres d’incompétent manquant de vision ou d’ambition. Il est très facile de se proclamer le messie. Mais à la place de SBM, je me serai tu car le silence est grand en certaines circonstances. Il est préférable de se taire souvent car le silence est un signe de noblesse et d’humilité ; mais ces valeurs sont méconnues du faux Tigre et sont incompatibles avec sa sulfureuse personnalité.

Jamais le Mali n’a été autant humilié que du temps où il était ministre de la Défense. Il était loisible de mettre tout sur le dos du non moins irresponsable Moussa Mara mais avec le recul on se rend compte que même Mara a été roulé dans la farine par ce monsieur.

Il a torpillé tous les efforts réalisés par les Premiers Ministres d’IBK pour que rien ne marche tant que ce n’est pas lui à la commande.

Aujourd’hui on revient après des centaines de morts pour dialoguer avec les terroristes, c’est bien lui qui a poussé à la dissolution de la commission des bons offices qui avait en son temps jeté les bases d’un dialogue avec les intégristes. On aurait pu épargner toutes ces vies s’il avait laissé les échanges se poursuivre. Mais hélas, il a manipulé les choses auprès de nos partenaires étrangers comme il sait le faire pour pousser l’ex Premier Ministre Abdoulaye Idrissa Maiga, cet homme intègre et loyal à la sortie.

Jamais le centre du Mali n’a été aussi embrasé que du temps où ce monsieur (SBM) sous prétexte de sa fonction de PM, s’y rendait pour allumer le feu et l’activer par le biais de ses hommes de main. Il a fait croire qu’il détenait le remède de perlimpinpin mais au résultat il a été le pire pyromane de la crise communautaire.

Tout cela pour assouvir sa soif de pouvoir même en marchant dans la marre de sang de ces enfants innocents tués, de ces femmes enceintes éventrées et de ces vieilles personnes calcinées.

Soumeylou Boubeye Maiga a vrai dire n’est qu’un flagorneur, un imposteur et un faux spécialiste qui a toujours entretenu le mythe de sa personne dans un Mali où on croit au premier venu.

Quel pouvoir ce monsieur ne s’est pas arrogé pour gérer la crise et mettre en œuvre les solutions qu’il prétend défendre aussi cyniquement à un forum ?

Il s’est donné tous les pouvoirs d’un Premier Ministre plein pouvoir. Et si le peuple malien est sorti de toutes parts pour le chasser c’est parce qu’il a échoué sur toute la ligne. Donc qu’il nous laisse tranquille avec des théories fumeuses qui n’ont jamais prospéré.

Aujourd’hui cet homme arrogant et méprisant qui regardait tout le monde de haut, est réduit à quémander des audiences avec des anciennes promotions qui portent son nom. Il veut devenir la deuxième force politique à la prochaine Assemblée Nationale avec son micro parti ASMA CFP, oubliant même qu’il le fut dans un passé très ressent d’après son vice-président.

Alors quel crédit accordé aux dires d’un tel individu qui ne sait même pas s’auto évaluer lorsqu’il vienne nous parler de problèmes de vision, d’ambition, de coordination et d’efficacité ?

Qu’avez-vous fait M. Maiga de vos trente (30) longues années de gestion au plus haut sommet de l’État du Mali ?

En matière de stratégie on nous enseigne que quand tout échoue, seul l’exemple marche toujours !

Malheureusement pour SBM, ni sa personnalité d’homme double, ni son parcours de traître à la nation ne sont de bons exemples pour le Mali et les Maliens. Alors pardon mon cher expert en rien, encore une fois, vous vous êtes trompés sur les règles. Vous n’êtes, vous n’avez été en matière de stratégie jusqu’ici qu’un piètre hâbleur !

Quelle que soit l’activité pour le manager, il faut aller à l’encontre de l’adage de Jean-Paul Sartre. Non l’Enfer, ce ne sont pas les autres.

Comme disait Gandhi : « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

Sibiri Samake (Maliba Break news)

Info-Matin

Suivez-nous sur Facebook sur