Reboisement du nouveau site de ziara du guide des ancars à Tamani: Le ministre Housseini Amion GUINDO remercié à sa juste valeur par le Chérif Ousmane Madani Haîdara

Ce mardi 13 aout 2019, l’actualité de la ville de Tamani, cercle de Baraouli, a été marquée par la cérémonie de plantation d’arbres sur le nouveau site du Ziara du guide des ançars, Cheick Chérif Ousmane Madani Haidara. Compte tenu de l’importance de l’événement, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Housseini Amion GUINDO a tenu à assister Ançardine internationale et son guide dans cette œuvre salutaire. Au delà des 15 hectares et des 3000 pieds plantés, le leader religieux, natif de Tamani n’a tari d’éloges pour celui qu’il a toujours porté dans son cœur à savoir son hôte du jour.

« Je dis et je répète, même si je n’ai rien pour ce ministre, Dieu le payera au centime. Si je le dis aujourd’hui sur place, c’est parce que nous sommes des maliens et on est fier de l’être. Chaque année, nous déboursions des millions de nos francs pour louer le stade omnisports, afin d’abriter le mouloud. » Selon le guide d’Ançardine, Il a fallu l’arrivée de cet homme à la tête du ministère des sports pour que cet espace soit gracieusement loué aux fidèles musulmans pour accomplir leur rituel.

Car il estime que les messages que nous véhiculons sont ceux de la cohésion et de la paix. Ils contribuent à l’éducation dans notre pays. Par ailleurs, le chef de ançars a rappelé la générosité de l’hôte du jour qui lui confiait que même si l’Etat refusait de payer la facture qu’il allait le faire de sa propre poche. il a réfuté tout autres liens intéressés entre lui et le ministre Guindo comme le laisseraient croire certains, car n’ayant jamais milité dans son parti encore moins le soutenir. Il n’a pas manqué de remercier le ministre pour son patriotisme et sa foi.

De son côté, le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable qui faisait son comeback un an jour pour jour à Tamani a adressé ses sincères remerciements au Chérif Ousmane Madani Haidara et à tous les membres de Ançardine présents à la cérémonie. Selon lui, s’il y a une chose sur laquelle les techniciens et les religieux sont unanimes, c’est bien l’importance de la plantation d’un arbre. il a aussi souligné que l’accompagnement de son département ne fera pas défaut à ançardine et à toutes les structures qui veulent contribuer à la lutte contre la désertification dans notre pays.

Source : Cellule communication MEADD

Suivez-nous sur Facebook sur