Prorogation du mandat des Députés : ADP Maliba et RPDM exigent le retrait de la loi

Le  mardi 11 juin dernier, le siège de RPDM a servi le cadre de la signature d’un document conjoint par l’ADP-Maliba et RPDM sur l’adoption du projet de loi organique portant prorogation du mandat des Députés à l’Assemblée Nationales. Ce document a été conjointement signés par les présidents desdits partis Monsieur Youba Bah et docteur Cheick Modibo Diarra. En effet, à la lecture dudit document : les deux partis politiques, l’Alliance Démocratique pour la paix (ADP-Maliba) et le Rassemblement pour le Développement du Mali (RPDM) ont livré à la connaissance à l’opinion nationales et internationale que l’adoption du projet de loi portant prorogation du mandat des Députés à l’Assemblée Nationale n’est soutenu par aucune base constitutionnelle.

Par ailleurs, les deux partis rappellent que cette Assemblée Nationale, en plus de son illégalité, n’est plus représentative de la réalité de l’actuel paysage politique national.

À l’issue de cette réunion, les partis ont décidé de condamner énergiquement la prorogation du mandat qui viole l’article 61 de la constitution du Mali du 25 février 1992. Ainsi, les deux partis ont invités l’ensemble des forces politiques et sociales du Mali à constituer un front commun pour faire barrage à cette violation flagrante de la constitution du 25 février 1992 qui exclut un grand nombre de partis du dialogue politique inclusif. En conséquence, les deux partis demandent le retrait pur et simple dudit projet de la loi par le gouvernement.

Daouda Siaka BALLO EchosMédias

Suivez-nous sur Facebook sur