Présidentielles de 2018 : L’initiative ‘’Wassamba’’ compte veiller sur la transparence du scrutin

L’initiative Wassamba née de la volonté des jeunes soucieux du devenir de leur pays et porté sur les fonds baptismaux le jeudi 05 juillet 2018 au Carrefour des jeunes de Bamako, est une initiative qui compte façonner le nouveau type de malien soucieux de la gestion de sa nation et du devenir du peuple. Les premières actions seront tournées vers les préparatifs des élections présidentielles prochaines et ils veilleront à ce que le choix des Maliens dans les urnes soit respecté et que les élections se déroulent dans la plus grande transparence afin d’éviter les crises postes électorales.

Créée par des jeunes venant d’horizons divers, cette nouvelle initiative dénommée ‘’Wassamba’’ compte façonner le nouveau type de malien incarnant des valeurs cardinales de la société malienne.  L’un des portes paroles de l’initiative Wassamba, Sidiki Diabaté, a décortiqué le mot ‘’wassamba‘’ qui, selon lui, est un ancien objet de la société initiatique malienne.

Il était le compagnon des jeunes circoncis qui, quelques jours après leur circoncision, entraient en contact avec l’instrument servant de déceler des hommes et femmes dépourvus, faibles d’esprit qui se ruaient sur des objets qu’ils laissaient au bord des routes. Il a expliqué que c’est sous des brouhahas de cet instrument que les fautifs se rendaient compte de leur grossière faute et s’acquittaient avant que les jeunes circoncis ne leur cèdent la route. « Comme cet instrument mythique, nous veillerons désormais à ce que les Maliens soient des acteurs de leur destin, qu’ils se basent sur les valeurs du Mali ancien pour fonder un Mali nouveau au sein duquel des chances égales sera donné à tous », a signalé.

Concernant les prochaines élections présidentielles, Sidiki Diabaté a affirmé qu’ils n’ont pas de candidat et qu’ils ne donneront pas de consigne de vote mais qu’ils veilleront à ce que les Maliens sortent massivement pour voter et que leur choix puisse être respecté. « Nous veillerons à ce que les élections se déroulent dans la plus grande transparence et que personne ne triche. Que le président qui sera élu à l’issu du scrutin soit le président qui a été réellement choisi par les Maliens et non imposé aux Maliens. Nous veillerons avec la Ceni à ce que nos représentants puissent être dans tous les bureaux de vote pour surveiller le scrutin afin d’éviter les fraudes », a déclaré Diabaté.

Malick Konaté, l’un des portes paroles de l’initiative Wassamba invite la Cour constitutionnelle à veiller à la transparence des prochaines élections présidentielles. Een cas de violation, ils useront de toutes les voies de recours afin que le choix des Maliens soit respecté. Il a fait savoir que les actions de l’initiative Wassamba continueront après les élections présidentielles puisque le mouvement  n’a point été crée pour ces élections.

Malick a révélé qu’ils inviteront tous les candidats aux élections présidentielles sur un plateau afin qu’ils épluchent leurs projets de société qui permettront aux Maliens de faire leur choix, un choix qui sera respecté, rassure-t-il. Il a expliqué qu’avec les nouvelles technologies de l’information, il ne sera plus facile de tricher les élections et qu’ils mèneront des campagnes de sensibilisation afin que les Maliens sortent pour retirer leur carte d’électeur et d’aller choisir le président qui leur semble capable de tirer le pays du gouffre. Moussa Samba Diallo

Suivez-nous sur Facebook sur