Premier tour du scrutin du 29 mars: Deux des cinq anciens candidats à la présidentielle 2018 passent, l’un est contraint au second tour et deux sont éliminés

 

Lors des législatives du 29 mars dernier, maintenues in extremis, cinq anciens candidats à la dernière présidentielle étaient en course. A l’issue du premier tour, les tendances donnent deux d’entre eux vainqueurs, renvoient un au second tour et éliminent les deux autres.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur