Pr Mahamadou Famanta, un ministre en terrain connu : Propulser l’enseignement supérieur et la recherche du Mali plus haut

A  la faveur  du  gouvernement  d’union nationale mis en place   le  5 mai  2019, le département  de  l’enseignement  supérieur  et  de  la recherche scientifique, qui  a avait  été fondu  dans le Ministère  de  l’éducation  nationale, refait  surface. L’homme  appelé à le diriger est un fin connaisseur de  l’enseignement  supérieur, étant  lui-même  du secteur.

Il s’agit du Pr  Mahamadou  Famanta. Il est natif  de  Ségou  né en 1956, marié et  père de sept enfants. Professeur  d’enseignement  supérieur  de  classe exceptionnelle, Mahamadou Famanta, intervient  dans  les  domaines  de  l’administration d’institution d’enseignement  supérieur  et  de  recherche, l’enseignement  et  la  recherche  en gestion  de  la  fertilité  des sols,  l’enseignement   et  la  recherche  en  méthodologie  de recherche agricole expérimentation (conception, réalisation et analyse statistique  des  résultats  d’expérimentation agricole), l’ingénierie pédagogique  et l’ingénierie de  la formation selon  l’Approche  par compétence (APC) dans  le domaine  agro-sylvo-pastoral. Le natif de Ségou, est titulaire  d’un Doctorat  obtenu  à l’université Patrice  Lumumba  de Moscou entre  1984-1984) obtenu  dans  la  même  université.

Le Pr Mahamadou Famanta, a suivi  une série  de formation  à l’IPR/IFRA de Katibougou sur les méthodes  de  diagnostic  des  besoins  de  formation,  la  gestion  des  ressources humaines,  la  gestion  de  projet  de  développement  rural,  les  méthodes  de   la pédagogie active,  le  marketing  de  la  formation, le genre  et  développement. A sa nomination à ce poste, le 5 mai 2019, il occupait le poste  de  directeur  général   de l’IPR/IFRA  de Katibougou, poste qu’il occupait depuis 2018.Avant, il avait occupé  d’autres  hautes fonctions. De 1998 à 2001, il  a été le  coordinateur  du centre  de  formation  continue  de  l’IPR/IFRA et chef  du projet  « appui  à  la  coopération  institutionnelle  entre  l’IPR et  la  Renstein (Pays Bas) ».

De 1994 à 2001, le Pr Mahamadou Famanta, a été le directeur   adjoint , chargé   des  études   de  l’IPR/IFRA de  Katibougou. ET entre 1994 et 1996, il fut  le  coordinateur   du « micro projet 424 » IPR/IFRA  sur l’élaboration des  programmes  de   formation   du  cycle  ingénieur  de l’IPR/IFRA selon  l’approche  par  compétences.  De plus, il était en 2011, chargé du cours  « engrais  et fertilisation » du Master  sous  régional  en gestion  de  la  fertilité  des sols  (GIFS) à l’Institut   du développement  rural de  l’Université polytechnique de Bobo Dioulasso (Burkina Faso).

D’Avril à novembre 2007, il était le président de  la sous commission d’élaboration  du programme d’études  en  élevage (niveau BT), selon l’approche  par  compétences , au compte   de  la  direction   nationale   et  l’enseignement technique  et  professionnel. Le Pr Mahamadou Famanta a aussi animé  et  co-animé plusieurs sessions  de formations  des formateurs  et fait  plusieurs  consultations. Le Pr Famanta parle Bambara, français russe et anglais.

 

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook sur