Politique : Le RAMA porté sur les fonts baptismaux

La Maison de la presse a servi de cadre de sortie publique du parti du Rassemblement des Maliens (RAMA) le samedi dernier.

Créée le 12 septembre 2019 dernier, la jeune formation

politique se réclame de l’opposition. Elle est dirigée par Nouhoum Dembélé et a pour parrain Paul Ismaël Boro. Son secrétaire général est Ibrahim Coulibaly dit IC. Sa devise: Même père-même mère-un seul peuple.

Le parti Rassemblement des Maliens veut rompre avec l’ancien système. A en croire son parrain, la nouvelle formation politique est déjà représentée sur toute l’étendue du territoire national et à l’étranger à travers des points focaux.

Le RAMA comme son nom l’indique veut faire régner la cohésion sociale entre les filles et fils du Mali.

Le point de presse a enregistré la présence de plusieurs personnalités de l’opposition malienne. Son porte-parole, le Dr Choguel KokallaMaiga dira que le nouveau bébé a déjà prouvé qu’il a de l’avenir car sa naissance dans l’opposition est le signe d’un avenir promoteur.

Quant à Nouhoum Dembélé, le président du RAMA, il s’est réjoui de la présence massive des militants et des sympathisants du nouveau parti, avant de demander à tout un chacun de prier le bon Dieu de nous accorder sa grâce.

Le parrain du parti, dans son discours, a bien précisé que ce parti politique est né de la rencontre entre une pensée critique, riche et diverse et d’action du mouvement des jeunes et de femmes, pendant deux décennies pour défendre l’organisation d’un projet de société solidaire dont tous les membres jouissent des mêmes libertés et des mêmes droits et devoirs.

Le parti entend continuer a animer des séances d’information à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

A l’entame des travaux, une minute de silence a été observée à la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires tombées sur le champs d’honneur.

Seydou Diamoutené

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook sur