Paul Folmsbee, ambassadeur des Etats-Unis au Mali, à IBK : «Les relations entre le Mali et les USA sont fortes»

En fin de mission au Mali, l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique, Son Excellence Paul Folmsbee, salue l’excellence des relations entre les deux pays. « Les relations entre le Mali et les USA sont fortes. Nous sommes deux pays grands amis », a-t-il témoigné.

Nommé Ambassadeur auprès de la République du Mali, le 18 septembre 2014 et confirmé par le Sénat américain le 23 mai 2015, par l’ex-Président américain Barak Obama, le Diplomate Paul Folmsbee en fin de mission DANS NOTRE PAYS a fait ses adieux aux autorités maliennes. Pour immortaliser ce départ, le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale a offert, le 15 novembre 2018, un déjeuner d’adieu à l’Ambassadeur. La cérémonie a eu lieu à l’Hôtel de l’Amitié et était présidée par le Ministre de la Justice Tiéna Coulibaly, assurant ainsi l’intérim de sa collègue des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Le Ministre Coulibaly a remercié le Diplomate américain «pour ses efforts louables qu’il n’a cessé de déployer avec efficacité et dévotion, pour le resserrement des liens d’amitié et de cooptation entre les Etats-Unis d’Amérique et le Mali».

Le Garde des Sceaux a également indiqué que l’intervention des Etats-Unis dans tous ces domaines de coopération entre nos pays atteste que le Mali est au rang des pays où il y a une forte concentration de l’aide américaine. Ce qui justifie l’engagement ferme de Washington à accompagner le Gouvernement malien dans la lutte contre le terrorisme.

Selon le Ministre Tiéna Coulibaly, le rôle joué par le Diplomate américain dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, au sein du Comité de suivi dudit Accord, l’installation des autorités intérimaires ainsi que dans le déploiement du mécanisme opérationnel de coordination dans les Régions du Nord du pays est inoubliable. Ce qui a permis de marquer d’importants points dans le processus de sortie de crise.

Quant à l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, en fin de mission, il a remercié le Gouvernent et le Peuple maliens pour leur hospitalité légendaire et leur amitié sincère et remarquable. Il a mis l’accent sur l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre le Mali et les Etats Unis d’Amérique, en témoigne notamment la récente visite du Sous-secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires africaines au Mali. Visite au cours de laquelle, l’Administration américaine a réitéré son engagement dans la diversification des investissements américains au Mali.

Le déjeuner a été marqué par l’élévation du Diplomate américain partant au rang de Chevalier de l’Ordre national du Mali à titre étranger.

Le lendemain 16 novembre, le Diplomate a fait successivement ses adieux au Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga et au Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta.

Le Chef du Gouvernement a salué la contribution de Son Excellence Folmsbee au resserrement des relations bilatérales entre nos deux pays et a exprimé «la disponibilité du Gouvernement du Mali à œuvrer de concert avec le Gouvernement américain à l’élargissement de la coopération bilatérale à des domaines d’intérêt réciproque et mutuellement bénéfiques». À la fin de l’audience, les deux personnalités ont procédé à un échange de cadeaux.

A Koulouba, dans l’après-midi, d’importants sujets ont été évoqués au cours de l’audience que le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a accordé au Diplomate américain en fin de mission dans notre pays, notamment l’assistance sécuritaire et économique. Ce fut l’occasion pour le désormais ex-Ambassadeur des USA au Mali de déclarer ceci : «Les relations entre le Mali et les USA sont fortes. Nous sommes deux pays grands amis. C’est un grand honneur pour moi d’avoir été ici comme Ambassadeur des USA».

Le Président IBK a offert un Ciwara en cadeau à son hôte du jour en guise de souvenir du Mali.
Rappelons que l’audience s’est déroulée en présence du Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Moustapha Ben Barka ; du Chef de Cabinet du Président de la République ; du Général de Division, Chef d’Etat-major Particulier du Chef de l’Etat et du Représentant de la Cellule diplomatique du Chef de l’Etat.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook sur