Nouveau pole politique de la gauche démocratique et Républicaine : Modibo Sidibé, porte-étendard

Policier à la retraite, le président des FARE An ka wuli, Modibo Sidibé rêve depuis 2013 de réaliser le même destin que son ancien chef, le président ATT, un militaire de carrière. Après une première conquête ratée en 2013, le président des Forces alternatives pour le Renouveau (FARE An Ka Wuli) a réussi à mettre une corde de plus à son arc pour l’élection présidentielle à venir. Il sera investi, le 13 mai 2018 au Palais de la culture, comme candidat du Nouveau Pôle politique de la Gauche démocratique et républicaine constitué de 6 partis politiques et de plusieurs associations.

 

Malgré le départ de ses 5 députés pour d’autres horizons, le parti FARE An Ka Wuli continue à briller d’espérances et affiche la résilience face au nomadisme politique. L’image très solvable de son leader sur la scène politique en est pour beaucoup. Et pour cause, il a été choisi comme candidat unique du Nouveau pôle politique (NPP) à l’élection présidentielle de juillet 2018, le 1ermai dernier au cours d’une réunion tenue au siège du parti Fare An ka wuli.

Constituée de six partis politiques, la coalition regroupe : l’UPD, le PSR, le REM, le RPDDM, le FUAC et les FARE An Ka Wuli. A noter que le PIDS de Daba Diawara, membre fondateur du Nouveau Pôle politique, s’est abstenu.

Ce choix porté sur l’ancien ancien Premier ministre du président ATT n’est pas fortuit, selon des sources proches des initiateurs. A les en croire, le parti FARE An Ka Wuli a grandi de 2013 à nos jours et son président reste très apprécié par les électeurs maliens qui gardent de lui de bons souvenirs depuis la Transition de 1991 mais surtout lors de son passage à la Primature entre 2007 et 2011. « Il est un homme au patriotisme, à l’intégrité morale, au courage politique et à la compétence avérés et reconnus, en vue de porter une alternative crédible et solide au régime du Président Ibrahim Boubacar Kéïta», rendent-ils hommage à l’Inspecteur général de police.

C’est cette bonne nouvelle que les initiateurs entendent faire parvenir au président des FARE qui sera investi d’abord candidat de son parti le 12 mai prochain, puis du Nouveau Pôle politique de la Gauche démocratique et républicaine, le lendemain 13 mai 2018.

« Après l’analyse de la situation politico-sécuritaire du pays, les partis politiques membres du NPP ont décidé de converger leurs forces pour élire Modibo Sidibé à la magistrature suprême lors des élections présidentielles à venir. Pour faire sortir le Mali de cette situation. Il faut un État fort, un Etat stratège, et un Etat juste, respectueux des valeurs et principes démocratiques. Et pour cela, il faut la synergie des forces. Cette synergie  des forces de progrès du Mali  est, aujourd’hui,  incarnée par la Gauche républicaine et démocratique. La présentation d’une candidature est la voie  pour réaliser l’alternance. C’est pourquoi, nous, partis, associations, mouvements et personnalités politiques signataires de la Charte du NPP, décidons de présenter une candidature unique à l’élection présidentielle à venir, pour  réaliser l’alternance et relever ces défis. Cette candidature sera portée par Modibo SIDIBE, Président des FARE An Ka Wuli», ont dit les initiateurs dans une déclaration rendue publique.

Youssouf Z KEITA

 

Infos Soir- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur