Nouveau Gouverneur pour Mopti : L’équation sera équilibrée par IBK

Depuis le mercredi dernier, la région de Mopti n’a pas de chef d’exécutif régional. Selon nos sources, des tractations sont en cours pour la désignation d’un nouveau gouverneur pour cette région en proie à l’horreur et à la panique.

D’après les informations dont nous disposons, cinq (5) noms d’officiers supérieurs de l’armée seraient en compétition. Le ministre de l’administration territoriale n’aura aucune maîtrise des consultations que gérerait la Présidence. 

Au niveau du département de tutelle, le ministre Boubacar Alpha Bah souhaiterait un civil expérimenté en lieu et place d’un militaire. Une autre source nous a confié que Karim Keïta, président de la commission Défense et sécurité a l’assemblée nationale, proposerait et exigerait la nomination du brave colonel-Major Abass Dembelé. 

Mais le député que nous avons contacté dit ne pas se mêler de décisions qui relèvent de l’exécutif : « Je n’ai pas mon mot à dire sur les décisions de l’exécutif encore moins les départements dont je ne suis d’ailleurs pas le correspondant au parlement. » nous a gentiment répondu l’honorable Karim Keïta. 

D’autres hauts responsables sécuritaires seraient opposés à cette décision de voir des officiers remplacer Sidy Alassane. Le président de la République est donc appelé à trancher entre le choix d’un civil et celui d’un militaire. Au regard de la grave situation, le choix de la raison semblerait connu. 

Figaro Mali

Suivez-nous sur Facebook sur