Nous avons demandé à mettre fin à la troisième République .

Nous nous sommes battus contre le système de prédation politique incarné par la 3em République et ses animateurs.

Nous avons prouvé par tous les moyens que IBk demeure le problème du Mali.

Nous avons démontré que le Mali souffre d’un problème d’interlocuteur crédible , courageux , engagé et surtout doté d’une vision politique claire et pertinente.

Sachant celà nous avons réclamé la démission du président IBk qui est devenu le niveau du blocage non seulement pour la résolution de la crise du nord qui s’est exacerbée au centre mais son incapacité à engager le pays sur la voie des réformes majeures pour la refondation du Mali.

Sachant que personne n’a le monopole du patriotisme , les mouvements politiques FSD, CMAS et EMK sont parvenus à la même conclusion après un certain temps.

Nous les félicitons et encourageons vivement pour la réussite de la manifestation du 5 juin 2020.

Lire aussi : http://malijet.co/societe/sur-demande-du-cherif-de-nioro-la-marche-de-la-cmas-du-vendredi-prochain-annulee

Nous ne resterons pas spectateurs de la manifestation , nous sommes acteurs car nous sommes demandeurs de la démission non seulement de IBk mais de l’avènement de la 4em République pour donner une réponse claire aux problèmes du Mali.

À travers la conférence de presse du mouvement démocratique et populaire « MDP » vous aurez les orientations claires par rapport à la suite du refus de la démission de ibk ou de son acceptation à la démission.

Lire aussi : http://malijet.co/politique/nouvel-appel-a-manifester-de-la-cmas-de-mahmoud-dicko-et-si-la-cmas-voulait-sa-part-du-gateau

Tous à la conférence de presse du mouvement démocratique et populaire MDP du mercredi 3 juin 2020 à la bourse du travail à partir de 16 heures.

Aboubacar Sidick Fomba président du parti ADEPM.

Source: Bamada.Net

 

Suivez-nous sur Facebook sur