MSAS Michel Hamala Sidibé veut insuffler une nouvelle dynamique

En vue de donner un coup d’accélérateur aux secteurs de la santé et des affaires sociales, le ministre de tutelle, Michel Hamala Sidibé, a, à la faveur du conseil des ministres du mercredi 10 juillet 2019, procédé à des changements à la tête de plusieurs structures relevant de son département. 

Le communiqué du conseil des ministres de mercredi 10 juillet 2019 a annoncé le départ des directeurs d’un certain nombre de structures sous la tutelle du ministère de la Santé et des Affaires sociales. Il s’agit de la CANAM (Caisse nationale d’assurance maladie) dirigée désormais par Mahamane Baby ; de la CMSS (Caisse malienne de sécurité sociale) dont la direction a été confiée à Madame Diéminatou Sangaré ; du Centre hospitalier universitaire d’ophtalmologie tropicale d’Afrique (IOTA), placé désormais sous la direction de Dr. Seydou Bakayoko ; du Centre national d’odonto-stomatologie, dirigé par Dr. Hamady Traoré ; de l’Institut national de prévoyance sociale dont la nouvelle directrice est madame Sidibé Zamilatou Cissé ; de l’Institut national de santé publique (INSP) dirigé par Akory Ag Iknane ; de l’Agence malienne des mutualités sociales (AMMS) qui a comme nouveau directeur Aboubakar Hamidou Maïga.
Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, entend, à travers ces nominations, insuffler une nouvelle dynamique à ces structures relevant de son département, dans le cadre de la réforme de notre système de santé, qui vise à améliorer la santé des populations maliennes conformément à la volonté du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.
Les directeurs nouvellement nommés sont attendus au tournant en terme de résultats surtout pour la satisfaction des besoins en santé des populations maliennes. Ce qui constitue le cheval de bataille du ministre Michel Hamala Sidibé depuis sa nomination à ce poste, le 5 mai 2019.
Abdrahamane Diamouténé
Source: Le 26 Mars

Suivez-nous sur Facebook sur