Mme Marie-Violette César, chef-adjointe de la MOE UE Mali : «Les autorités maliennes sont restées ouvertes sur la transparence des élections»

Selon la Chef adjointe de la Mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne au Mali (MOE UE Mali), Mme Marie-Violette César, «les autorités maliennes sont restées ouvertes sur la transparence des élections présidentielles du 29 juillet 2018».

Les Maliens sont appelés aux urnes, le 29 juillet 2018, pour choisir celui qui prendra les destinées de leur pays pour les cinq ans à venir. Ainsi, sur l’invitation de leur Gouvernement, 80 Observateurs de l’Union Européenne seront présents à Bamako et à l’intérieur du pays pour observer l’élection présidentielle du 29 juillet prochain, « avec un éventuel deuxième tour fixé au 12 août ».

C’est dans ce cadre qu’à la suite d’une conférence de presse, animée le lundi 2 juillet dernier par la Chef adjointe de la MOE UE Mali, Mme Marie-Violette César, il a été annoncé l’arrivée de 20  Observateurs dits de «longue durée» qui ont été déployés déjà sur le terrain.

Au sujet de la transparence, qui est non seulement un vœu cher à toutes les parties engagées dans le processus électoral, mais aussi un élément particulier d’un processus électoral, Mme César a informé que des contacts ont commencé avec les Observateurs nationaux et les Institutions en charge des élections et tout porte à croire qu’il y aura de liberté d’expression et de crédibilité du processus.

« Elles (les autorités et les institutions en charge des élections) sont restées ouvertes sur la transparence des élections », a-t- elle indiqué.

Cyril ADOHOUN

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook sur