Mme Kadidia Fofana, candidate du PARENA en commune III de Bamako pour les législatives du 29 mars 2020 : «Ensemble nous pourrons entamer le processus de la révolution des consciences et des mentalités… »

Mme Kadidia Fofana, présidente du collectif des Amazones du Mali, chargée de mission au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale est candidate du Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA) en commune III du district de Bamako pour les élections législatives du 29 mars 2020. « Je n’ai pas la prétention de refaire le Mali, mais je sais qu’ensemble nous pourrons donner un nouveau visage à notre Assemblée nationale, entamer le processus de la révolution des consciences et des mentalités qui nous conduira vers le développement que nous attendons tous » soulignait la candidate de la commune III dans une de ses récentes déclarations.

Depuis l’ouverture de la campagne électorale le 8 mars 2020 pour les législatives du 29 mars 2020, Mme Kadidia Fofana est sur tous les fronts pour battre campagne dans sa circonscription électorale (Darsalam, N’Tomikorobougou…). C’est ainsi que l’Association des ouvriers de Koulouba, Point G et Sokonafin et l’Association JEKA BARA ont décidé de soutenir la candidature de Mme Kadidia Fofana. « Chers parents, amis et proches, j’ai l’honneur aujourd’hui de venir, humblement, vous annoncer que je me porte candidate aux élections législatives 2020 sous les couleurs du PARENA. J’espère que par ma modeste personne je pourrais participer en votre nom et pour le compte du peuple souverain à l’évolution des préoccupations d’ordre législatif du genre féminin, qui me touche naturellement et aux conditions des jeunes qui, comme vous le savez sont une couche vulnérable de notre société. Je n’ai pas la prétention ici de refaire le Mali, mais je sais qu’ensemble nous pourrons donner un nouveau visage à notre Assemblée nationale, entamer le processus de la révolution des consciences et des mentalités qui nous conduira vers le développement que nous attendons tous », déclarait la candidate Kadidia Fofana le 26 février 2020. Elle sollicite le soutien et les bénédictions de tout le monde pour l’atteinte des objectifs assignés pour le bonheur de la nation malienne. En quête d’électorat dans sa circonscription, Mme Kadidia Fofana a invité les uns et les autres à retirer leur carte d’électeur pour pouvoir accomplir leur devoir civique. « Avec mes sœurs de Bolibana, nous avons décidé de faire bouger les lignes ensemble, main dans la main », déclarait la candidate de la commune III, le 9 mars dernier.

Communicatrice de son état, Mme Kadidia Fofana est une figure connue dans la société malienne, eu égard à des luttes nobles qu’elle a eu à mener de 2017 à nos jours. Elle est la présidente du collectif des Amazones du Mali. Elle fut membre du directoire de la « Plateforme Antè Abana : touche pas à ma constitution ». Elle est actuellement chargée de mission au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale. copier coller sur bamada.net Elle a su se faire remarquer à travers sa perspicacité, ses déclarations pertinentes lors de ses prises de parole au cours des différentes rencontres. Autre acte posé par Mme Kadidia Fofana est la demande d’audience adressée en novembre 2017 au ministre de la promotion de la femme pour qu’elle s’explique sur l’exhibition du drapeau de l’Azawad aux assises des femmes pour la paix à Bamako. Au mois de janvier 2018, Mme Kadidia Fofana, Présidente du collectif des Amazones était à la tête d’une manifestation devant l’Assemblée nationale du Mali pour dénoncer les violences faites aux femmes. C’est une dame de fer qui ne badine pas avec le respect des droits des femmes. Une fois élue à l’hémicycle, Mme Kadidia Fofana n’hésiterait pas certainement à faire une proposition de loi en faveur des femmes.

Aguibou Sogodogo

Source: Journal le Républicain-Mali

 

Suivez-nous sur Facebook sur