Mise en œuvre de l’accord de gouvernance et le dialogue politique inclusif : Les assurances de la fédération des sections Rpm du district de Bamako

Afin de s’approprier le contenu de l’accord politique de gouvernance et le processus du Dialogue politique inclusif, la fédération des sections du Rassemblement pour le Mali (Rpm) du district a tenu, le samedi 24 août dernier, une rencontre pour se pencher sur ces différentes questions. La cérémonie d’ouverture de cette importante rencontre était présidée par le président du parti, Dr BokariTréta, en présence du président de la fédération des sections Rpm de Bamako, l’ancien ministre de l’Energie de l’Eau, Mamadou FrankalyKéïta, des présidents de toutes les sections du district de Bamako et des représentants de plusieurs partis politiques de la majorité présidentielle.

Après les mots de bienvenue du représentant du représentant du maire de la commune, le président de la fédération des sections Rpm du district de Bamako, l’ancien ministre de l’Energie et de l’Eau, Mamadou FrankalyKéïta, a rappelé que le Rpm est un parti de masse dont certaines  valeurs sont le renforcement de la démocratie et la cohésion sociale. Et d’ajouter que le parti des tisserands constitue la première force politique de la capitale avec trois maires sur six, cinq députés sur quatorze et plus d’une soixantaine de conseillers communaux. “Malgré ces performances électorales, le Rpm est confronté au manque d’emploi des jeunes, le déficit de promotion des cadres du parti et de manque de cohésion au sein de certaines sections”, a-t-il indiqué.  Il a exhorté les secrétaires généraux des différentes sections à maintenir ce statut de leader dans la capitale pour soutenir la gouvernance du président IBK et la mise en œuvre de l’accord politique de gouvernance, à travers le dialogue politique inclusif.  Aussi, il a rassuré que les recommandations de la première conférence des sections du district seront versées à celles de l’atelier de validation des Tdr du dialogue politique et inclusif.

Pour sa part, le président du Rpm, Dr BokariTréta, s’est réjoui de l’organisation de cette conférence sur ces deux thèmes majeurs. Et d’inviter les responsables des sections du District à se plancher sur l’organisation du prochain congrès du parti, qui se tiendra à la fin de cette année.

Dans son réquisitoire, il a invité ses camarades à la modernisation du parti avant la tenue du prochain congrès. Pour cela, il a proposé, entre autres, de procéder à l’enregistrement de tous les militants dans un registre qu’il nomme le registre des militants, d’exiger le paiement des cartes de militants et l’acquittement des cotisations.

Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourdhui-mali

  

Suivez-nous sur Facebook sur