Massacres de SobaNe Da “La Nouvelle Force Africaine “demande l’instauration d’un dialogue inclusif avec les communautés

La nouvelle force africaine« , une association engagée pour la défense de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale a condamné les tueries de Sobane Da et appelé les Maliens à l’union sacrée et à un sursaut national.Tirant les enseignements des attaques meurtrières survenues à Kidal en passant par Ménaka , Kona,Ténenkou ,Dioura,Lérè, Diabaly , Ogossagou,  les attentats de la  Terrasse, du Radisson Blu et de Sobane Da,  »  la nouvelle force africaine » estime que ce qui se passe au Mali mérite «une profonde reflexion».

 

Selon le président de cette association, Ousmane Cissoko, «nous devrons nous interroger sur nos propres responsabilités, notamment celles de la société civile face à la situation avant de rejeter la faute sur les autres».

Déplorant l’indifférence de la société civile, la passivité de l’Etat, la corruption et le manque de discipline chez les FAMas, l’ambiguïté du mandat de la MINUSMA, l’association demande l’instauration d’un dialogue inclusif avec les communautés, le désarmement des milices et un mandat d’imposition de la paix au Mali avec tous les moyens logistiques des armées modernes.

A.DIARRA

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur