Mali : Le M5-RFP rejette la clé de répartition des sièges au Conseil national de Transition

Bamako, 14 Nov (AMAP) Le Mouvement du 05 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a rejeté, vendredi, le mode de désignation des membres du Conseil national de Transition (CNT), ainsi que la clé de répartition des sièges de cet organe dans le format proposé par les autorités de la Transition.

Au cours d’un point de presse, au siège de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), le président du Comité stratégique du M5-RFP, Dr Choguel Kokala Maiga, a clarifié la position du mouvement sur les deux décrets sur le mode de désignation des membres du CNT et la clé de répartition des sièges de cet organe.

Lors de cette rencontre qui a enregistré la présence de plusieurs ténors de la contestation et dans une déclaration lue par Abdel Kader Maiga, le M5-RFP a indiqué que les deux décrets “sont purement et simplement inacceptables dans la forme que dans le fond”. Selon le responsable du M5, il est inadmissible que le vice-président de la Transition, également président du CNSP “dispose d’un pouvoir de sanctions pour choisir les bon et mauvais candidats en lieu et place des entités concernées”.

En outre, le conférencier a estimé que le délai de 48 heures données aux candidats pour déposer leurs dossiers procède d’une méconnaissance totale des réalités du Mali. En conséquence, “le M5-RFP lance un appel à toutes forces patriotiques, politiques et sociales du pays pour se concerter, rentrer en résistance et faire face pour sauver la démocratie et la République”.

Prenant la parole, Mme Sy Kadiatou Sow a rappelé que l’objectif ultime du M5-RFP n’était pas le seul départ du président Ibrahim Boubacar Keita et son régime, “mais également le changement profond dans la gouvernance du pays”.

AT/MD (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur