Mali- Algérie: Les dirigeants maliens répondent aux déclarations du président Tebboune

Algérie Mali: Lors de sa dernière apparition médiatique, le président Abdelmadjid Tebboune a effleuré le dossier financier , où il a appelé à un retour à la légitimité au plus vite, et à redonner la parole au peuple.

 

Certains partis ont tenté d’interpréter les déclarations du président de la République, d’envenimer la situation entre les dirigeants des deux pays, afin que la réponse vienne rapidement des dirigeants financiers.

Le Premier ministre malien Choukal Maiga a remercié l’Algérie, en sa qualité de président du Comité de suivi de l’Accord de paix et de réconciliation dans l’Etat malien, pour son soutien et sa solidarité avec son pays.

Choukal Maiga a adressé un message spécial à l’Algérie et à ses dirigeants, les remerciant pour leur solidarité active et leur soutien continu au peuple et au gouvernement du Mali.

Parlant de « l’accord d’Alger » issu du processus de l’accord de paix et de réconciliation proposé par l’Algérie, le même responsable a estimé que cet accord est la priorité la plus importante du président de transition, Asimi Gueta, et de son gouvernement.

Le porte-parole a souligné que le gouvernement de son pays veut donner suite à l’accord de paix et de réconciliation au Mali issu du « processus algérien », soulignant l’importance de faire des concessions par toutes les parties dans l’intérêt du Mali.

 

Revenant sur les déclarations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant le Mali, ce dernier a menacé ceux qui ont attaqué les Algériens avec des armes dans la cité financière de Gao, d’en rendre compte.

Le président Tebboune a déclaré: « Le dossier des Algériens qui ont été agressés avec des armes à Gao n’est pas encore clos, et le dossier des diplomates algériens qui ont été enlevés et dont deux ont été martyrisés également. »

Source : Algérie Focus
Suivez-nous sur Facebook sur