Madame Berthe Minian Bengaly, candidate aux législatives: Une chance pour la commune VI

Candidate aux prochaines législatives en commune VI du District  au compte du Parti APM-Maliko en alliance avec la Codem, Madame Berthé Minian Bengaly n’est  plus à présenter  au Mali et à l’international. Femme leader incontestée, Mme Berthé Minian Bengaly jouit d’une popularité inédite en commune VI cela, à cause  des multiples les actes de développement et humanitaire qu’elle y pose au quotidien et depuis des années.

 

Minian Bengaly dite «Toujours», fait partie du groupe très restreint des femmes battantes au Mali, au regard de son parcours académique et professionnel. Diplômée de l’Ecole Nationale d’Administration du Mali  (ENA), Minian Bengaly est aussi titulaire d’un Master II en Gestion des Ressources Humaines et Communication. Très active dans les associations, elle est aujourd’hui la présidente de  l’Association  Kafo-Walé basée en commune VI et Secrétaire exécutive de l’Association des Juristes de Banques Africains (AJBEF), laquelle regroupe une vingtaine de pays africains.

Au plan professionnel, Madame Berthé est promotrice et Directrice générale du Centre International du Conseil et de Formation (CICF). Elle a servi dans plusieurs Banques du Mali et de la sous-région comme conseillère juridique. En sa qualité de coach au développement personnel, Mme Berthé Minian Bengaly, n’a cessé de montrer aux  femmes et aux jeunes la voie à suivre pour réussir dans la vie. La qualité des services du CICF a permis à la promotrice d’obtenir des prix d’excellence et de  reconnaissance à l’international. Parmi ces prix, on peut citer le prix d’excellence ‘’Responsability  and Awareness’’ obtenu à Genève, en 20115.

L’association Kafo-Walé qu’elle a créée, il y a quelques années, a déjà fait et continue de faire des prouesses en matière d’assistance aux femmes enceintes,  d’assainissement et de développement durable en commune VI. Madame Berthé Minian Bengaly, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est une Dame de cœur, très sollicitée en commune VI où, elle a, à travers son association, sauvé des vies humaines. Depuis des années, elle prend en charge, gratuitement, les CPN (consultations prénatale et post natale) des femmes enceintes  qui n’ont les moyens. La seule chose demandée aux femmes prises en charge, est de planter un arbre après l’accouchement. Toute chose qui contribue aussi, au développement durable de la commune.

Aussi, Son association Kafo Walé, est également très connue pour son combat  contre le cancer du col de l’utérus. Elle assure la prise en charge gratuite des frais de dépistage et de traitement de cette maladie qui fait des ravages parmi la gente féminine.

«C’est toujours un plaisir pour nous de partager  le peu que nous disposons avec ceux qui sont dans le besoin. C’est que ce nous avons toujours fait et continuerons à faire, sans attendre rien au retour», a toujours rappelé Minian Bengaly.

Pour ses multiples actions de bienfaisance, l’écrasante majorité des jeunes et des femmes de la commune VI semble être acquis à sa cause, en ne jurant que par son nom.  La preuve, en est que sa candidature aux législatives, a été sollicitée par les jeunes et  femmes  de la commune VI.

«Nous ne sommes pas venues dans la politique par hasard, nous avons été sollicitées par les populations qui pensent aujourd’hui que nous avons notre place à l’Assemblée pour mieux les servir, pour mieux  porter leur voix et défendre leurs  intérêts…si je serai  élue, je ferai tout pour ne pas les décevoir…», a indiqué Mme Minian Bengaly dans une interview qu’elle a accordée à un confrère à l’occasion de la célébration du 8 mars dernier.

Porter la voix des populations à l’hémicycle ; défendre les projets pour le développement de la commune VI ; informer constamment  les populations des décisions prises à l’Assemblée nationale ; défendre des lois pour garantir l’accès des populations maliennes et surtout des femmes aux soins de santé de qualité et à l’éducation ; adopter des lois en faveur de la lutte contre le chômage des jeunes et contribuer au renforcement de la politique genre sont, entre autres,  des engagements  qu’elle entend tenir, une fois élue députée. Des engagements qui font dire à certains analystes politiques  et aux fans de Mme Berthé que sa candidature est une chance pour la commune VI.

Pour la candidate de l’APM-Maliko, ses  projets, ses intentions et sa vision sont connus des populations de la commune VI, avant ces élections législatives. «Si je serais élue, je ne pourrai que renforcer cette vision pour l’intérêt des jeunes et  des femmes de la commune  et pour  les populations maliennes », a promu le porte étendard de l’APM Maliko aux législatives du 29 mars. Pour ce faire, elle lance un appel aux électeurs à voter  des candidats pour leurs engagements et pour ce qu’ils savent faire, mais pas pour l’argent qu’ils donnent.

Rappelons que pour ces législatives en commune VI, l’APM-Maliko est en alliance avec la CODEM qui présente deux candidats Yaya Traoré et  Magassiré Sokona dit MPa.

Zié Traoré

Le Serment du Mali

Suivez-nous sur Facebook sur