Ly Lala Traoré, Présidente des femmes du Mouvement IBK Kanu : ‘’Nous prions notre papa DICKO de surseoir à la manifestation’’

Le Mouvement IBK Kanu – MIK – a animé un point de presse, hier mercredi à son siège pour demander à l’imam Dicko de surseoir à la manifestation prévue demain vendredi. Y ont pris part son Secrétaire général, Honorable Adam Sidibé, le Superviseur Mamadou Togola et Présidente des femmes, Ly Lala Traoré

 

‘’Chers compatriotes, le moment est à l’union des forces, à la réconciliation entre tous les fils du pays et à la maîtrise de soi. En conséquence, nous estimons qu’en plus, en ces moments où la crise du COVID19 bat son plein dans notre pays, que la manifestation prévue pour le 5 juin n’est pas opportune. Au contraire, elle ouvre la porte à des dérives et à des divergences dont les conséquences peuvent être plus dramatiques pour notre pays.

Pour cela, nous demandons à notre Papa, notre imam, le très respectueux Mahmoud DICKO, ce grand leader religieux et ancien président du Haut conseil islamique de bien vouloir accepter de sursoir à cette manifestation pour le bonheur des Maliens», a fait savoir Mme Ly, Présidente des femmes du Mouvement dans une déclaration.

Naturellement le MIK se désolidarise d’une telle manifestation et Mme Ly d’appeler les organisateurs de veiller à éviter tout dérapage.

‘’Il est temps que l’autorité s’assume, qu’on respecte les institutions de la République. Dicko est un grand homme, il a initié des combats nobles dans  lesquels nous-mêmes l’avons soutenu. Mais manifester pour dire à IBK de démissionner est une dictature. Dicko est notre père, nous le supplions humblement d’annuler sa marche. Ce n’est pas une question de peur mais pour l’intérêt supérieur de la nation du pays’’ a ajouté le superviseur général Mamadou Togola.

Bintou Diarra

Source: Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook sur