Législatives 2020 : L’Etat se tourne vers la presse pour des élections apaisées

Le ministère de la Communication a organisé une rencontre d’échanges avec les journalistes, régulateurs et autres acteurs des médias autour de la couverture médiatique des élections législatives du 29 mars prochain. Présidant la cérémonie, le ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du gouvernement a rappelé que les médias constituent une force  non négligeable pour la réussite de la mission  du gouvernement du Mali qui se mobilise pour  des élections libres, transparentes, inclusives et sécurisées sur toute l’étendue du territoire.

Compte-tenu de l’importance de l’évènement notamment du fait que les élections se tiendront dans un contexte particulier, la rencontre d’échanges a réuni  l’ensemble des acteurs incontournables des médias. De la Maison de la Presse à l’URTL en passant par l’ASSEP, l’Association des bloggeurs et celle des journaux en ligne, tous les acteurs ont intervenu y compris le président du Comité national de l’Egal Accès aux Médias d’Etat et le représentant de la Haute Autorité de la Communication.

Pour le ministre Yaya Sangaré, cette rencontre d’échanges est aussi un cadre d’exprimer à la presse, le rôle citoyen que le gouvernement souhaite voir  dans le  traitement  de l’information lors de cette période électorale si particulière. Car, dit-il, ces élections seront très déterminantes dans la mesure où  elles sont nécessaires et obligatoires pour la stabilité de notre pays.  Le porte-parole du gouvernement a également  rappelé que ces élections  sont nécessaires et obligatoires  pour la consolidation de notre processus démocratique et le renforcement de nos institutions républicaines, pour le parachèvement des réformes pour la légitimité des institutions voulues par le peuple souverain“Elles se tiennent pour conforter la volonté fortement affichée par nos  concitoyens de voir  renouveler le mandant actuel des députés de l’Assemblée nationale  prorogé  par deux fois compte-tenu des circonstances de notre pays”ajouté Yaya Sangaré.

Ainsi, il a lancé un appel aux hommes de médias à jouer leur rôle selon les normes pour la tenue des scrutins acceptés de tous: “Nous nous tournons vers vous. Vous les maîtres de la parole, de l’image et du son pour vous inviter à nous aider à avoir des élections apaisées”.

Représentant la Maison de la Presse, Alexis Kalambry a déclaré que la MP s’associe aux efforts faits par le gouvernement pour aller à des élections apaisées.

Alassane CISSOUMA

Source: Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook sur