Le Secrétaire général du bureau politique sortant, Cheick Oumar Diallo, répond aux ” agitateurs ” : “Ces acteurs souhaitent, coûte que coûte, empêcher l’ADP-Maliba d’être l’opposition de qualité qu’elle a toujours été “

 

Après l’annonce de certains responsables de coordinations régionales et de membres du comité exécutif sortant de ne pas participer au 2e Congrès ordinaire du parti l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP-Maliba), prévu les samedi 25 et dimanche 26 mai au CICB, le Secrétaire général du bureau politique sortant, Cheick Oumar Diallo a tenu un point de presse, hier jeudi le 23 mai, à la Maison de la presse. L’objectif était de donner des éclaircissements sur la guerre interne qui sévit au sein du parti et d’informer sur les préparatifs de l’organisation dudit congrès.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur