Le président de l’ASMA-CFP, Soumeylou Boubèye Maiga dans ses vœux de nouvel an: « Aucune nation ne peut se relever et se reconstruire dans la dissension permanente, l’anathème et la désunion »

Dans son vœu de nouvel an 2021, l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, président de l’ASMA-CFP, a rappelé que, tout au long de la crise socio-politique que notre pays a vécue, son parti s’est efforcé d’être dans une position d’écoute et de solidarité pour préserver la cohésion nationale. A cet égard, il a indiqué que  » aucune nation ne peut se relever et se reconstruire dans la dissension permanente, l’anathème et la désunion ».

 

Le président de l’Alliance pour la Solidarité au MaliConvergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP), Soumeylou Boubèye Maïga a d’abord regretté la parution de la pandémie à Coronavirus au cours de l’année 2020, qui a traumatisé le monde entier. C’est pourquoi, il a adressé ses pensées au peuple malien qui se donne, chaque fois que c’est nécessaire, « la capacité d’écrire son histoire sans avoir besoin ni de sauveur ni de messie ».

A cet effet, l’ancien Premier ministre a indiqué que, tout au long de la crise socio-politique que le Mali a vécue, son parti s’est efforcé d’être dans une position d’écoute et de solidarité, en invitant chaque fois à l’apaisement, à l’esprit de raison et de concessions mutuelles pour préserver la cohésion de notre Nation. Dans le même élan il a soutient qu’en 2021, la solidarité, la proximité avec les concitoyens, le rassemblement dans le respect des différences resteront au cœur de sa démarche et de ses actions.

Et d’ajouter qu’il demeure convaincu que  » si la démocratie favorise l’expression des divergences, nous devons cultiver davantage le sentiment de fraternité entre Maliens « . Cela, pour œuvrer à faire émerger une vision commune de la nation et du destin du pays, en démontrant une capacité à unir les énergies et les intelligences pour permettre au pays de surmonter avec succès les défis complexes et inédits qu’il affronte.  » Car, aucune Nation ne peut se relever et se reconstruire dans la dissension permanente, l’anathème et la désunion « , a-t-il martelé.

C’est à cette démarche d’humilité que le président de l’ASMA-CFP a également invité ses militants et sympathisants à plus d’engagement et de persévérance.  » Travaillons à redonner confiance à nos concitoyens, à les convaincre que chacun est à la fois porteur et acteur de changement et qu’ensemble nous serons capables de bâtir la société de progrès, de solidarité et de justice à laquelle nous aspirons « , a-t-il clamé. Soumeylou Boubèye Maïga, au nom de la Direction Nationale de l’ASMA-CFP, adresse à tous les compatriotes et aux hôtes du Mali ces vœux les plus sincères de bonne santé, de bonheur et de prospérité pour l’année 2021.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur