Le président de l’ADEPM l’a affirmé hier, après avoir accusé la France d’être à l’origine de la crise malienne ” IBK, ses gouvernements successifs et Dioncounda Traoré doivent être poursuivis pour haute trahison “

 

Dans une déclaration qu’il a largement partagée, hier, le président du parti Alliance Démocratique du Peuple Malien (ADEPM), Aboubacar Sidick Fomba accuse la France d’être le bourreau du Mali. Dans sa quête de justice, il demande à ce que «le président IBK, ses gouvernements successifs et l’ex-président par intérim Dioncounda Traoré soient poursuivis pour haute trahison».

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur