Le FSD l’a déclaré hier en réaction à l’entretien du président de la République accordé à Jeune Afrique “Par cette interview, IBK tire le pays en arrière et alimente la crise politique”

 

A l’issue d’une réunion extraordinaire tenue  le mardi 9 juillet dernier, à l’effet d’analyser l’actualité nationale, le FSD a rendu public hier, un communiqué dans lequel il reproche au président IBK d’insulter la démocratie, toute l’opposition et tous les candidats ayant reconnu le caractère frauduleux des résultats de l’élection présidentielle, à travers l’interview qu’il a accordée à Jeune Afrique.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendantt

Suivez-nous sur Facebook sur