Lancement de l’audit du fichier électoral : pour renforcer la confiance

La Commission Electorale Nationale Indépendante a effectué, mercredi 19 février dernier, le lancement de l’audit du fichier électoral. La cérémonie était présidée par le Président de la CENI, Amadou Bâ, en présence du Délégué Général aux Elections, Siaka Sangaré et des responsables du ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. C’était au siège de la Direction Générale aux Elections.

Le président de la CENI a rappelé que c’est suite à la demande  de l’opposition, en 2018, que le principe de l’audit du fichier  a été adopté.   L’objectif principal d’un audit, a-t-il dit, est le renforcement de la confiance des acteurs politiques et des citoyens sur le fichier électoral. Le comité d’audit du fichier électoral  2020  est composé des  experts de la majorité, de l’opposition, des partis « non alignés », de la société civile et  des experts internationaux. Selon le président de la CENI,  « il est essentiel pour le comité de s’assurer  qu’il n’y a pas d’électeurs fictifs,  d’électeurs  mineurs illégaux, que tous les électeurs sont affectés à un bureau de vote, que tous les bureaux de vote contiennent des électeurs,  enfin, qu’il n’y a pas de bureaux de vote fictifs. » Les résultats de l’audit seront connus dès lundi 24 février. Après cette étape, suivra celle de la personnalisation des cartes d’électeur pour le scrutin 29 mars 2020.
B.D.

Source: Journal Canard Déchainé

Suivez-nous sur Facebook sur