La jeunesse du Rpm se prépare pour les prochaines échéances électorales

Le bureau national de la jeunesse du Rassemblement pour le développement du Mali (Rpdm) a organisé une conférence de presse, le jeudi 5 octobre, sur la vie et la vision du parti avant les prochaines échéances électorales dans notre pays. C’était au siège du parti à l’hippodrome.

rassemblement mali rpm

Cette conférence de presse était animée par le directoire du bureau national de la jeunesse du Rassemblement pour le développement du Mali (Rpdm) avec comme thème : «Le Rpdm : une autre vision de la politique au Mali».

Dès l’entame de la conférence de presse, la présidente du bureau de la jeunesse du parti, Mme Traoré Lallia Bah, a fait l’historique du parti au cours duquel elle rappellera que le Rpdm a vu le jour le 6 mars 2011 en vue de l’élection présidentielle de 2012. Parlant de la vie du parti, la présidente Mme Traoré Lallia Bah a fait savoir que le Rpdm se porte bien à tous les niveaux.

D’après elle, au Mali, la politique est comprise dans un sens autre que celui qu’elle renferme en réalité, et pour bon nombre de citoyens, dit-elle, la politique est une activité de tromperie, de mensonge. «La politique est en réalité la plus noble des activités qui soient. Elle est conçue comme tout ce qui est mis en œuvre par un parti politique afin de conquérir le pouvoir politique et de l’exercer. Cela suppose deux choses : d’une part l’amour de sa patrie et d’autre part l’amour de ses concitoyens dont on connaît la condition et à laquelle on propose des solutions qui pourront être salutaires. Les politiciens sont les animateurs des partis politiques», a-t-elle indiqué.

De son côté, Cheick Tidiane Berthé, secrétaire général du bureau national de la jeunesse Rpdm, a retracé le parcours élogieux du président du parti Rpdm, Dr. Cheick Modibo Diarra. Avant d’expliquer que «le Mali est une démocratie dont le principe de gouvernance est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Ce qui signifie que c’est le peuple qui choisit, c’est lui exerce le pouvoir et la finalité de tout pouvoir politique devrait être la satisfaction de l’intérêt général». Il expliquera en outre que la jeunesse du Rpdm est consciente que le peuple est le véritable détenteur du pouvoir. À cet effet, il doit toujours agir avec conscience et confier le pays aux hommes et aux femmes qu’il juge patriotes, a déclaré Cheick Tidiane Berthé.

Quant à Issa Bakaya, secrétaire aux Sports du bureau national de la jeunesse Rpdm, il soutient qu’il faut forcément conscientiser la jeunesse malienne sur les élections à venir et sensibiliser la population malienne sur la nécessité du vote.

À propos de l’état de santé du Rpdm, la présidente Mme Traoré Lallia Bah rétorque : «Le parti Rpdm a plus de 1000 comités de Kayes à Kidal et au sortir des élections communales du 20 novembre 2016, il a obtenu 97 conseillers communaux dont 35 maires».

O.D.  

Suivez-nous sur Facebook sur