« La France souhaite renforcer son appui au Mali, dans la mesure du possible » (dixit Florence Parly)

La ministre française des Armées, Florence Parly qui a entamé lundi une tournée au Sahel, a été reçue mardi par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta à l’Ex base B, a constaté l’AMAP.

 

Le Chef de l’Etat et son hôte ont échangé sur entre autres, le renforcement de la coopération bilatérale, la sécurité au Mali et dans le Sahel notamment les récentes attaques meurtrières au Mali et au Faso, la Force conjointe du G5 Sahel et l’Opération ‘’Bourgou IV’’ qui sera sous le commandement de Barkhane et qui va associer les Forces maliennes et burkinabè.

Les deux personnalités ont également évoqué la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation et le Dialogue national inclusif qui est en cours.

« J’ai présenté mes condoléances au président Keïta. Je lui ai renouvelé la détermination de la France à poursuivre ce combat qui est mené très courageusement et avec une très grande détermination par les armées maliennes contre le terrorisme», a déclaré Florence Parly.

La ministre française des Armées qui a confirmé que la situation sécuritaire est difficile aujourd’hui en attestent les récentes attaques et la récente découverte d’une réserve d’armements, de carburant et de matériels appartenant aux terroristes par les Forces armées maliennes près de Boulkessi, a affirmé qu’elle a fait part au chef de l’Etat du souhait de son pays, dans la mesure du possible, de renforcer son appui au Mali.

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, du commandant de la Force Barkhane, général Pascal Facon, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré et de celui de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah.

DD/KM

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur