La Coordination Nationale des amis de Bakary TOGOLA demande sa libération !

Un point de presse a été organisé par la Coordination Nationale des amis de Bakary TOGOLA à Magnabougou ce mardi 17 Septembre 2019. L’objectif de ce point de presse s’accentuait sur la libération de Bakary TOGOLA, Président de l’APCAM et de la C-SCPC. C’était en présence du Président de la Coordination M. Karim TOGOLA, M.Moussa Z DOUMBIA, le Secrétaire Général ainsi que ces membres.

Placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur à l’issue de son interrogatoire de sa première comparution le vendredi 13 septembre au juge du 8ème cabinet d’instruction du Tribunal de grande instance de la commune III, le Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) est présumé coupable dans l’affaire dite de détournement de fonds publics (mis à disposition) par la CMDT, actuellement dirigé par Baba Berthé.

Suite à cela, la Coordination Nationale des amis de Bakary TOGOLA, demande sa libération pour multiple causes. Propriétaire de près de 3000 Hectares, Bakary TOGOLA emploie plus  10000 personnes comme travailleurs dans ses champs  pendant cette période hivernale. Aussi cette coordination reste perplexe du fait que cette affaire a été déclenchée par un dénonciateur anonyme.

Selon cette coordination, M.Bakary TOGOLA  ainsi que d’autres coton-culteurs ont créé en 2000 la Confédération des Sociétés  Coopératives des Producteurs de Coton (C-SCPC) afin de défendre et de sauver les intérêts des  paysans maliens  alors que la CMDT était en phase d’être privatisée dû à sa faillite. C’est ainsi que le Mali est devenu premier producteur de coton en Afrique subsaharienne et ce coton  rapporte plus de 200 milliards à l’économie Malienne par an soit 20% des produits exportés.

Aussi, ils ont tenu à rappeler que M.Bakary TOGOLA, Chevalier de l’ordre national, a joué un rôle primordial dans le développement du secteur rural en général. Il est le plus grand producteur du coton en Afrique, ce qui lui a valu le titre de Président du Réseau des Chambres d’Agriculture de l’Afrique de l’Ouest (RECAO).

A signaler que cette arrestation cause la démobilisation du monde paysan, une baisse notoire de la production du coton, ce coup va surement engendrer la faillite de la CMDT, une baisse quasi certaine des produits céréalières, donc une menace pour l’autosuffisance alimentaire, etc..

“La Coordination Nationale des amis de Bakary TOGOLA, demande  instamment sa liberté  pour qu’il puisse retourner dans ses champs en cette période hivernale et poursuivre l’œuvre de consolidation des acquis des paysans maliens sous sa direction éclairée…La bonne justice n’est pas celle qui sévit ou  celle qui humilie un honorable citoyen à la seule volonté d’un dénonciateur anonyme, mais celle qui instruit en charge et en décharge, et celle dans un procès équitable, dit le droit en toute circonstance. ” dixit le Secrétaire Général M. Moussa Z DOUMBIA.

La CN/BT demande également que M. Bakary TOGOLA bénéficie de la  présomption d’innonce et reste à jamais mobiliser à user de tous les moyens légaux pour la défense et la libération totale de leur Président.

AFANOU KADIA DOUMBIA Stagiaire

Malije

 

Suivez-nous sur Facebook sur