KOULOUBA : Plusieurs décrets abrogés

Le président de la Transition, colonel Assimi Goita, a abrogé plus d’une dizaine de décrets, nommant entre autres des conseillers et des chargés de mission à la Présidence, dans différents domaines clés.

En effet, depuis le coup d’État du 18 août 2020, beaucoup ont cru au changement en bannissant le népotisme, le clientélisme et le favoritisme dans les nominations aux postes régaliens. Malheureusement, les militaires putschistes ont prôné l’amitié et la camaraderie pour passer nombre de nominations à des hauts postes.

Pourtant, pour émerger, un pays comme le Mali, qui est dans le gouffre, a besoin d’hommes compétents à la place qu’il faut.

Le président de la Transition, colonel Assimi Goita, a abrogé, les décrets de nomination de 15 travailleurs à la présidence. Il s’agit des chargés de mission, des conseillers techniques, et des conseillers spéciaux au secrétariat général de la présidence et dans le cabinet du président. Parmi les chargés de mission, on peut citer Louis Cheick Sissoko, Ismail Sacko, Moulaye Idrissa Touré, tous nommés sous IBK et Ahmadou Mahamar Touré, Djikiné Madina Diallo, Souboua David Dembélé, Mamadou Camara nommés par sous Kamissa Camara, en qualité de Secrétaire Général de la Présidence et le Président de la Transition, Bah N’Daw. Les conseillers techniques au Secrétaire général de la présidence, sont Amadou Diallo nommé sous IBK, Fousseyni Doumbia, Ibrahim Boubacar Sow, Mme Fatoumata M’Boye Sow, tous nommés par Bah N’Daw. Quant aux conseillers spéciaux, il s’agit de Adama Samassekou, Mme Pierrette Sidibé, les deux nommés sous IBK et Dr. Ibrahim Traoré nommé par Bah N’Daw.

Au regard du délai de la transition, Assimi Goïta devrait mieux se concentrer sur les priorités majeures, au lieu de toujours briller par des nominations qui n’apporteront rien à l’état actuel du pays.

SKK

Source: Bamakonews

Suivez-nous sur Facebook sur