Issa Kaou Djim dans son jeu favori

L’ancien coordinateur de la CMAS, aujourd’hui membre et vice-président du Conseil National de Transition, est sur le point d’étonner à nouveau par un autre revirement spectaculaire. Depuis quelques temps, en effet, son nouveau mentor, le président de la Transition, est au cœur de ses attaques et allusions biaisées, en lieu et place des épithètes dithyrambiques dont il n’était naguère comblé du genre «L’imperturbable patriote».

 

L’heure est-elle aux récriminations désormais ? C’est ce que laisse croire, en tout cas, sa dernière sortie à l’adresse d’Assimi Goita. Contrairement à ses habitudes de laudateur inégalé, Issa Kaou Djim a surtout choisi de nuancer son attachement à celui qu’il présente souvent comme un prétendant  incomparable à la prochaine présidentielle. Au lieu de quoi, le gendre et ancien adepte de l’imam Mahmoud Dicko s’est plutôt illustré par des mises en garde rappelant au Colonel Assimi Goita la teneur et les tenants du culte qu’il lui voue.

Selon plusieurs observateurs avertis, l’attitude de l’initiateur de l’ACRT s’explique par le maintien du Premier ministre Choguel Maïga à son poste alors qu’Issa Djim jure d’avoir la peau de cet ancien camarde du M5-RFP. Il œuvrerait au profit de l’actuel ministre des Affaires Étrangères dont la nomination comme chef du Gouvernement est aujourd’hui moins plausible que naguère. Ce qui avait  marché avec le duo Bah N’Daw – Moctar Ouane n’est pas en train de marcher avec Choguel Maïga et Issa Kaou Djim a visiblement du mal à l’admettre.

Rassemblées par la Rédaction

Source : Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook sur