Investiture D’IBK: Soumaïla Cissé Pète Les Plombs À Bord D’Air Burkina

Décidemment, Soumaïla Cissé a du mal à digérer sa déculottée à la présidentielle dernière. Incapable d’assister à l’investiture de son ennemi juré, les passagers de la compagnie Air Burkina ont assisté à une scène de crise de nerfs de l’opposant.

Les nerfs de Soumaïla Cissé ont vu de toutes les couleurs après la présidentielle derrière. Après avoir refusé de reconnaitre sa défaite et s’être proclamé président élu à l’issue des deux tours du scrutin, l’opposant a préféré assister à l’investiture de son adversaire dans la capitale burkinabé. Après avoir assuré qu’il a bien été installé dans ses fonctions devant ses pairs, Soumaïla Cissé a décidé de retourner au pays par un vol de la compagnie Air Burkina.

A bord de l’avion, il eut une surprise désagréable lorsque la tour de contrôle intima au pilote qu’il ne peut pas partir parce que la piste doit être libérer pour permettre au président nigérien, en provenance de Bamako, d’atterrir. Donc, l’avion de l’opposant a attendu près d’une heure de temps. Ensuite, la tour de contrôle revient à la charge une seconde fois pour demander au pilote de rester sur place, car le président burkinabé, Marc Christian Kaboré, doit atterrir. Soumy Champion a eu du mal à contenir sa frustration et sa colère.

Pendant ce temps, un jeune homme, visiblement un partisan de l’homme dont la maman est incarcérée au commissariat du premier arrondissement pour une manifestation de l’opposition non autorisée, s’est approché de lui pour faire une photo selfie. Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire de l’opposant. Ce dernier, en boule dans son siège, a versé le contenu de sa bile sur le jeune homme. « C’est quoi ça ? C’est comme cela que vous prenez les photos des gens pour les mettre n’importe comment sur les réseaux sociaux. Pourquoi vous me photographiez ? », s’est emporté Soumaïla Cissé.

Le jeune homme a vite fait de se confondre en excuses et de se terrer dans son siège. Les autres passagers assistent, ahuris, à cette scène de colère du président de l’URD. Visiblement, il a eu du mal à digérer sa défaite à plate couture à la présidentielle. Et en plus, on le retient dans un avion pour permettre à ceux qui ont installé son adversaire de descendre. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

L’homme est connu pour son tempérament colérique et son intolérance. En tout cas, son jeune partisan a compris à ses dépens qui est vraiment l’homme qu’il soutient.

Sacré Soumy Champion.

Dieu veille !

Hamadoun K

Azalaï-Express

Suivez-nous sur Facebook sur