IBK l’a affirmé le week-end dernier lors de la commémoration de la Journée des Enseignants ” L’enseignant a trop souvent été laissé au bord de la dignité”

Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Enseignant, le président de la République a reçu, le week-end dernier, le corps des Enseignants du Mali et les partenaires de l’Ecole malienne à Koulouba.

 

Il les a ainsi assurés de sa détermination à prendre en compte toutes leurs doléances afin de redorer le blason de l’Education au Mali. « Soyez convaincus qu’aucun de vos soucis ne sera laissé de côté. Ni ceux qui figurent dans les cahiers de doléances, souvent chargés, ni ceux non exprimés et qui sont d’ordre pédagogique «

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur