Gao : Arrivée de la mission gouvernementale

Comme annoncé, la mission gouvernementale, conduite par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions, Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré et ses collègues en charge des Infrastructures et de l’Équipement, Mme Traoré Seynabou Diop et du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun Dicko, est arrivée hier après-midi à Gao pour rencontrer les membres de la Plateforme «Ensemble pour Gao».

 

En effet, depuis quelques jours, ce mouvement, composé en grande partie de jeunes, multiplie les manifestations pour la satisfaction d’un certain nombre de doléances, à savoir le démarrage sans délai des travaux de construction de l’axe Gao-Sévaré, la finition accélérée des travaux de réhabilitation de la route gouvernorat-aéroport, boulevard des Askia-monument de Martyrs, la tenue d’une table ronde sur la question relative à la route Gao-Sévaré, la sécurisation de l’axe Gao-Sévaré par les Forces armées maliennes (FAMA) avec l’appui des forces étrangères.

Les revendications prennent en compte également l’élargissement de l’escorte jusqu’à Konna, la reprise des travaux de la salle de spectacle de Gao dans un délai de 30 jours, et la participation des forces étrangères (Minusma et Barkhane) à travers le décaissement d’un fonds d’appui pour la réhabilitation de nos routes pour avoir fortement contribué à leur dégradation.

Selon nos informations, la délégation gouvernementale, après avoir été bien accueillie par les autorités régionales, a entamé les discussions avec les responsables de la Plateforme «Ensemble pour Gao». Au moment où nous mettions sous presse, les discussions se poursuivaient au pied-à-terre de Gao.
La mission gouvernementale est attendue aussi à Ménaka où des manifestations similaires sont fréquentes ces derniers jours.

Déjà mercredi, la mission gouvernementale était à Tombouctou, où elle a pu obtenir un accord avec le Collectif «Tombouctou réclame ses droits », pour la levée du blocus dans la ville.

Madiba KEITA

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur