Fonction publique 2019 : 884 places en compétition

Le ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, Oumar Hamadoun Dicko a lancé le 30 novembre 2019 au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD), le concours direct d’entrée à la fonction publique de l’Etat au titre de 2019.
Ce test met en compétition, jusqu’au 21 décembre 2019 à Bamako et dans les centres régionaux de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao. Ce concours a enregistré 29 514 dont 17 041 candidature féminines et 151 candidats en situation de handicap, pour pour 884 places en compétition. On y notait la présence du secrétaire général du département, Yaya Gologo, du directeur du Centre national des concours de la fonction publique, Dr. Ousmane Magassy.

Après l’ouverture d’une enveloppe contenant des sujets, le ministre Dicko a souhaité une très bonne chance à tous les candidats, avant de visiter les salles.
S’adressant à la presse, le ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique, a annoncé que pour ce premier vague, 6 763 candidats prendront part aux concours dont 4 789 à Bamako, 195 à Kayes, 724 à Sikasso, 612 à Ségou, 341 à Mopti et 102 à Gao pour le 30 novembre 2019.
Le ministre Dicko dira que le concours permettra de donner une égale chance à tous les candidats en application du principe de l’égalité devant les emplois publics et de choisir autant que possible les meilleurs en vue de relever le niveau qualitatif du personnel de l’administration. Le Pr. Dicko a rappelé que le recrutement dans la fonction publique est régi par la disposition de loi n°02-053 du 16 décembre 2002, modifiée portant statut général des fonctionnaires et de ses textes d’application.
Les épreuves se dérouleront du 30 novembre au 21 décembre 2019 à Bamako et dans les centres régionaux de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao.
L’accès à la salle était subordonné à la présentation d’une pièce d’identité nationale en cours de validité (permis de conduire, carte Nina où passeport).
Filany COULIBALY

 

 

EchosMédias

Suivez-nous sur Facebook sur