FDP: un nouveau parti ministériel

L’ancien président de ADP-Maliba, en rupture d’avec sa famille politique d’origine, pistonné pour obtenir un maroquin gouvernemental, a fait le buzz ce week-end avec la création de son parti politique : Forces Démocratiques Pour la Prospérité- Mali Kura (FDP- Mali Kura).

« Parti de jeunes, fait par les jeunes et pour les jeunes », le FDP ambitionne le renouveau du Mali (Mali Kura) dans lequel la justice sociale, l’équité, la solidarité agissante, le respect de nos valeurs, la paix, la sécurité, la cohésion sociale et la prospérité seront de mise.

L’ancienne icône de An tè A bana et promoteur du nouveau parti qui a eu à tort la baraka de réunir autour de lui tous les courants de sympathies et de tous les horizons, de l’opposition radicale aux partisans fieffés est tout reconnaissant envers El Hadji Ibrahim Boubacar KEITA. De gauche ou de droite ? De l’Opposition ou de la Majorité ? Ce qui est sûr disent beaucoup de Facebookeurs, il est autour de la table, et il fait bien la vaisselle… pour l’instant !

LE PÉON : tous au 1er Congrès FDP-Malikura le 08 février 2020 au CICB à partir de 08 h ! Le parti des jeunes, fait par les jeunes et pour les jeunes. Nous voulons du changement, nous voulons un nouveau Mali « Malikura « et c’est à nous de le bâtir, car personne ne le fera à notre place !! Waati Séera !! Koh dô kouma Séera !!

Ras Momo : ça sonne un peu comme ADP Maliba

Abou Dramane Koné : du n’importe quoi au Mali.

Abdoul Azise Ouattara : chaque jour un nouveau parti politique. L’avenir de ce pays est compris. On doit songer à diminuer le nombre de partis politiques et non de créer.

Abba Maiga : le méconnaissable Amadou Thiam !

Mahamadou Bah Diarra : on sait plus qui es-tu ? Non seulement une transhumance , mais tu es devenu un caméléon.

Yahiya Oumar Traore : il nous a dit ‘’anw tai anw bana’’ et aujourd’hui c’est lui-même qui est le premier qui est d’accord. Vraiment.

Abdramane Naparé : ‘’An tai an bana’’ est devenu ‘’Anw

bi i kô’’. C’est une honte, je ne vous ferai plus confiance.

Bala Coulibaly : donc au Mali la seule voie pour s’en sortir est la politique?

Bakary Sangaré : quel dommage ! Des associations politiques qui émergent comme des boutiques au marché. Il faudrait réglementer la formation des associations politiques au Mali, sinon c’est la catastrophe.

Alou Mallé : dommage, les grins se transforment en parti politique au Mali!

AbDou LeLali Toure : vous allez continuer avec les mêmes habitudes. Nomadisme politique dron.

Lamine Cisse : arrêter de polluer l’espace politique par des partis vides. Un poste au gouvernement ne fait pas un parti.

Dramane Issa Ouattara : les jeunes politiciens maliens sont plus mauvais que les vieux.

Ousmane Elegueye : mieux vaut qu’il dépose sa candidature aux législatives, car on n’est jamais ministre pour cinq ans avec IBK.

Villi Cisse : «faire de la politique ne signifie pas en vivre».

Alassane Cisse : « le FDP-Malikura est né avec ses trente-deux dents en l’air dont la devise est travail, liberté et prospérité.

Ibrahima Tiocary : un enfant avec 32 dents est inquiétant et risque fort d’avoir une vie courte.

Fasso Mali : elle va finir sans langue sous peu.

Kassim Traoré : « Amadou Thiam crée son parti FDP Malikura. Il y a-t-il pas une violation de l’accord politique ? »

Parti Fac : bien sûr une grave violation de l’accord politique de gouvernance. Malheureusement nos lois sont conçues pour être violées en République du Mali. On viole même la constitution, c’est très grave.

Khadimou Rahsouloullah :  je pense aussi qu’il est ministre sous un parti politique.

Khadimou Rahsouloullah : il est nommé ministre pour ce parti politique ADP-Maliba ou pour son propre intérêt.

Fatouma Sangaré : laissez ce monsieur tranquille. Et alors?

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur