ENQUETE SUR LA GESTION DE 4 PM A LA PRIMATURE: Moussa MARA se sent visé

L’enquête en cours du vérificateur général sur la gestion de la Primature de quatre anciens PM,respectivement Diango Sissoko, Oumar Tatam Ly, Moussa Mara et Modibo Keïta ne se fera pas sans victime. Les responsables de Yelema, le parti de Moussa Mara, estiment que le pouvoir veut simplement incriminer leur mentor pour réduire ses chances aux prochaines échénaces électorales.

pm moussa mara chef gouvernement premier ministre parti yelema politicien cite administratif primature

Les accusations à la chasse aux sorcières de certains militants du part Yèlèma, viennent à la suite de l’annonce des enquêtes du Vérificateur Général sur la gestion des quatre Premiers ministres sortants notamment Diango Sissoko, Oumar Tatam Ly, Moussa Mara et Modibo Keïta.

Selon une information qui nous est parvenue, le bureau politique national du parti Yelema a indiqué que cette enquête annoncée par le VG est purement politisée et vise personnellement leur Président Moussa MARA.

Le successeur d’Oumar Tatam Ly à la Primature, Moussa Mara, qui est candidat pour les élections présidentielles de 2018 semble le premier pour qui, les révélations scandaleuses qui pourraient sortir de cette enquête feraient le plus mal. En tout cas, les responsables de Yelema voient en cela un complot du pouvoir contre Moussa Mara.

Sentant l’incrimination de Moussa Mara dans cette affaire, les responsables de Yelema affirment que  Moussa Mara dispose, aussi, des preuves qui incriminent directement IBK et 18 personnalités dans les affaires scandaleuses.

Limogé de son poste de PM, Mousa Mara n’a jamais caché ses ambitions présidentielles. En 2018, c’est bien IBK qu’il compte affronter.

Le BPN-Yelema voit également derrière cette manœuvre la main cachée du secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubeye Maiga, pour barrer la route à Mara et faciliter la réélection d’IBK en 2018.

Habi Sankoré

Source: Le S

Suivez-nous sur Facebook sur