Enlèvement du chef de file de l’opposition malienne : Un sénateur français, Damien Regnard, appelle son pays à tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Soumaila Cissé

Dans une lettre adressée au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian, un Sénateur français, Damien Regnard, a invité son pays à tout mettre en œuvre pour la libération du chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaila Cissé en détention depuis plus de 2 mois.

 Lisez la lettre de Damien Regnard à Jean-Yves le Drian !

 

  Jean-Yves le Drian

Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Monsieur le ministre,

Je souhaite appeler votre attention sur la détention de Soumaïla Cissé, homme politique malien avec lequel j’ai eu la chance de m’entretenir à son domicile à Bamako le 9 février dernier.

Le 25 mars dernier, le leader de l’opposition malienne était enlevé. Cela fait désormais plus de soixante jours que rien ou presque ne filtre des négociations menées pour obtenir sa libération. Plus de soixante jours que nous attendons une mobilisation forte de la France et de la communauté internationale. Je pense aujourd’hui à son épouse Assitan et à ses enfants qui attendent un geste, un signe.

Cette situation est particulièrement inquiétante pour le peuple malien, mais aussi pour l’avenir de cette région particulièrement sensible. La France s’est toujours tenue fièrement aux côtés de ce pays ami en combattant avec la force Barkhane, les djihadistes dans cette région.

La France a le devoir de faire entendre sa voix, cette voix singulière qui porte dans le monde. Monsieur le ministre, aujourd’hui plus que jamais, la France doit tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Soumaila Cissé.

Dans l’attente de votre réponse que j’espère à la hauteur des espoirs du peuple malien et de tous les amis de Soumaila Cissé, je vous prie de croire, Monsieur le ministre, en l’assurance de mes sentiments les plus respectueux.

Damien Regnard

 NB : Le Titre et le chapô sont de notre rédaction.

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur