Élections législatives en vue : La synthèse du rapport d’audit du fichier électoral présentée au premier ministre

Le Mali est prêt pour des élections libres, transparentes et crédibles pour les législatives de 2020 avec 7.663.464 électeurs ; 12.464 centres de votes contre 22.147 bureaux de vote » dixit Karine, représentante de L’union Europe Mme au sein du comité d’audit.

Le Premier Ministre Dr Boubou Cissé a présidé cet après-midi à la Primature, la présentation de la synthèse du rapport d’audit du fichier électoral.

En secret, sur demande de l’ensemble de la classe politique, le gouvernement de la république du Mali a saisi la CENI pour effectuer un audit sur le fichier électoral biométrique.

Ainsi un comité de 12 membres dont 3 experts internationaux, a été constitué afin de procéder à l’audit du fichier lors d’un atelier qui s’est tenu 19 au 24 février 2020 à Bamako.

Ce comité est composé d’experts issus de la CENI, des organisations de la société civile, des partis de l’opposition, de la majorité et des non-alignés et d’experts internationaux.

Étaient présents à cette rencontre les représentants de plusieurs institutions dont notamment l’Union Européenne, l’Union Africaine, les Partenaires Techniques et Financiers, le chef de file de l’opposition, les organisations de la société civile, les partis politiques non alignés, la Haute Autorité de la Communication et le Comite de Légal Accès aux Médias entre autres…

Les préoccupations mentionnées par l’opposition suite aux contestations suscitées par le fichier électoral ayant servi pour les élections présidentielles de 2018 ont toutes été prises en compte.

Ainsi le nouveau fichier prend en compte les décès déclarés, les jeunes ayant atteint courant 2018 – 2020 l’âge de la majorité et un travail minutieux a été effectué pour identifier et éliminer tous les doublons.

Le comité a formulé des recommandations à mettre uniquement en œuvre après les prochaines législatives car pour lui, ce fichier, malgré des insuffisances mineures est largement crédible pour garantir des élections libres, crédibles et transparent

Source : communication primature

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook sur