Élection présidentielle : MOUSSA SINKO COULIBALY INVESTI CANDIDAT PAR LA PLATEFORME POUR LE CHANGEMENT

C’est à Ségou que Moussa Sinko Couibaly de la Plateforme pour le changement a été officiellement investi, samedi dernier, candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. «J’accepte la demande des Maliens, hommes, femmes, jeunes et anciens réunis au sein de la plateforme pour le changement. Oui, je serai candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain», a lancé Moussa Sinko Coulibaly dans une salle de Miéru Ba en liesse. «Les partisans de la Plateforme pour le changement sont conscients que leur responsabilité dans l’élection de leur champion », a expliqué le président de la Plateforme de Ségou, Mohamed Dorontié.

Dans son discours, Moussa Sinko Couibaly a déclaré avoir répondu avec humilité, dévouement et responsabilité à l’appel de la Plateforme pour le changement en ces instants difficiles de l’histoire de notre pays. «Je reste convaincu qu’ensemble nous pouvons apporter ce changement tant attendu par le Mali et par les Maliens», a-t-il lancé, avant d’inviter les uns et les autres à faire «bloc» pour un Mali uni, où il fait bon vivre.
Parlant du programme de la Plateforme, le candidat dira qu’il a comme priorité de défendre la souveraineté nationale, l’intégrité territoriale, les intérêts suprêmes et les causes justes du pays. Le programme se donne ainsi comme finalité de consolider le processus d’édification d’une société soudée, stable, solidaire et prospère.
Selon Moussa Sinko Couibaly, l’Etat doit subir une réforme profonde ayant pour objet de redéfinir ses missions, de développer ses structures, de remettre à niveau son rôle et de garantir l’harmonie. Une place de choix est donnée à l’éducation dans son programme. Aussi, Moussa Sinko Couibaly promet que la carte sanitaire du pays sera renforcée et que la politique étrangère réaffirmera davantage notre option en faveur de l’intégration sous régionale et régionale.
Par ailleurs, il a souligné que la coopération internationale sera recentrée autour du leadership de l’Etat. Il n’a pas non plus oublié les Maliens de l’extérieur. Ceux-ci bénéficieront de mesures spécifiques en vue d’accompagner ceux qui désireront investir dans le pays. Ce n’est pas tout, la diplomatie de protection et d’assistance de nos compatriotes à l’extérieur se verra aussi renforcée.
Pour garantir la bonne gouvernance, Moussa Sinko Coulibaly se veut être un leader qui se démarquera à travers sa volonté et son courage politique à rompre avec l’ancien système. «Avec engagement, détermination et rigueur, je réduirai le train de vie de l’Etat à commencer par la présidence et je m’assurerai d’une continuité dans l’action gouvernementale», a lancé M. Coulibaly. Selon lui, chaque Malien compte, chacun doit ainsi jouer sa partition dans la transformation de notre société. En vue d’instaurer la vraie démocratie, le candidat de la Plateforme pour le changement propose une rupture totale avec «les dérives, les déviations et les approximations qui ont été introduites dans notre système de gouvernance».
à ce dessein, il annonce un renouvellement complet de la classe politique. «Oui nous proposons un renouvellement générationnel» a soutenu Moussa Sinko Coulibaly qui promet aux Maliens depuis Ségou (sa ville natale) que rien n’arrêtera sa marche vers la justice, la prospérité et le développement du pays.

Mariam A. TRAORÉ
AMAP-Ségou

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook sur