Election législatives du 29 mars 2020 : En attendant le verdict de la Cour Constitutionnelle, 17 députés élus

Le ministère de la l’Administration Territoriale a proclamé les résultats provisoire des élections législatives du 29 mars 2020, 1er tour. Sur 147 députés, ce sont 17 qui ont été élus dès le premier tour, ce en attendant l’avis de la Cour Constitutionnelle. Le 2e tour est prévu pour le 19 avril 2020.

 Il ressort des résultats proclamés par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Bah qu’à l’exception des régions du septentrion, qu’il n’y a pas eu de forte affluence dans le reste du pays. Ainsi, le taux de participation est de 35,73%. Sur 7 663 464 électeurs inscrits, il y a eu 2 738 428 votants, selon le ministre Bah.

Et d’ajouter que sur un total de 22 147 bureaux de vote, 797 sont restés fermés le jour du vote. Ce qui à ses dires, représente 208 508 électeurs, soit 3% du corps électoral.

Selon les résultats provisoires, c’est dans les circonscriptions électorales de Kayes, Niono, Bourem, Youwarou, Kidal, Tin-Essako, Abeïbara, Niafunké qu’il n’y aura pas en principe de deuxième tour.

En attendant l’avis de la Cour Constitutionnelle qui doit proclamer les résultats définitifs, nous vous livrons la liste des partis et les localités où il n’y aura pas de second tour.

A Kayes, Alou Boubacar Diallo, Mamadou Cissé dit Bagagnoa, Bano Diawara, Marthe Diawara et Modibo Kane Doumbia de la liste Benso (ADP-Maliba, Adema, URD, RPM)  surclassent les adversaires avec 61,34%.

A Niono, Diadié Ba, Ayina Coulibaly et Amadou Araba Doumbia (l’ADP-Maliba-Sadi) caracolent en tête avec 51,60%.

A Niafunké, l’URD avec Soumaïla Cissé et Dédéou Traoré, a obtenu plus de 70% des voix.

A Ménaka, la liste RPM conduite par Bajan Ag Hamatou passe avec 74,67% des voix. L’alliance UM-RDA-RPM (Aissata Cissé et Mohamed Ould Mataly) passe à Bourem avec plus de 80%.

A Youwarou, la liste RPM dirigée par Ousmane Touré mène la danse avec plus de la moitié des suffrages.  A Kidal, sans surprise, les députés sortants ont édictés leur loi en obtenant la majorité absolue des voix.

Dans les autres circonscriptions où il aura un deuxième tour, s’annoncent en perspective de chaudes batailles en raison des scores très serrés.

Ainsi, dans la région de Kayes, à Kéniéba, les résultats provisoires annoncent un 2e tour qui opposera le RPM-ADEMA en tête avec 28,93% à la Codem 26, 06%.

A Kita, le duo RPM-URD avec 35,65% tentera de maintenir son avance sur l’alliance Adema-Asma-MPM qui est créditée de 18,74%. Dans le cercle de Diéma, l’ADEMA-RPM avec Marimatia Diarra (44,93%), n’aura pas certainement trop à faire pour terrasser le duo MPM-URD (14,78%). Dans le cercle de Nioro, le jeu sera très rude entre la coalition ADP- Maliba, Yelema, Adema PASJ (23,57 %) au coude à coude avec le MPM-URD (23 ,67%.

Dans l’ancien fief de Mamadou Hawa Gassama, à Yélimané, la liste RPM-Yelema qui comptabilise  49,38%  tentera de déjouer les pronostics du tandem UM-RDA- Adema (30,04%).

Dans la circonscription de Koulikoro, la liste conduite par Issiaka Sidibé et le maire de Koulikoro, RPM-URD premier avec 38,06%,   sera opposée au deuxième tour à celle de ASMA-CFP-CODEM (22,40%).

A Kangaba, le 2ème tour aura lieux entre deux partis de la majorité présidentielle : l’UDD et Yelema.

A Kati,  la bataille du second tour sera rude.  L’alliance RPM-URD-ADEMA-PASJ (32,68%) affrontera la liste ASMA-CFP-UM-RDA-ADJS HORONYATON-PARENA-PRVM FASOKO, 29,08%).  A Dioila, ce sera comme à l’entrainement, la liste conduite par Mamadou Diarassouba (RPM), avec 43,01%, va certainement se défaire de l’alliance Modec, ADP-Maliba, URD 20,95%.

Dans le même ordre d’idée à Banamba, l’alliance RPM-Adema (40,95% se frottera à la coalition ADP-Maliba/Parena de N’ Fa Simpara, ayant à son actif 37,66% des suffrages.

A Bougouni, la CDS-MOGOTIGUIYA en alliance avec l’ADEMA et la Codem confirme sa position de leader. Elle vient en tête avec 38,28% des voix. L’alliance RPM, URD et MPM occupe la deuxième position avec 27,99.

À Kolondiéba, le Sadi de Oumar Mariko est en ballotage défavorable avec 26,27% des voix, face à la liste RPM-URD conduite par l’ancien directeur général de l’ORTM, Sidiki N’fa Konaté qui s’offre  28,08% des électeurs.

Dans la circonscription de Sikasso, le second tour opposera l’alliance ADEMA-ASMA- ADP Maliba, FCD (31,63%) à celle composée du RPM- Codem-URD (30,11%).

Dans la capitale de l’or blanc, l’alliance Adema-Sadi-UDD-Codem mène la danse avec 42,08% des voix. Elle est talonnée par celle composée par MPR-RPM-URD-PRVM (37,51%).

A Yanfolila, le second tour devra départager l’alliance RPM-ADEMA et celle qui regroupe PMK-PDES.

Dans le Folona, la liste RPM-Adema qui a obtenu 31,92% croisera le fer avec la liste Parena-URD et ses 28,27 % voix.

A Yorosso, les URD-CODEM (24, 86%) et  ADP-Maliba Prvm Faso (11,69%) sont qualifiées pour le second tour.

Dans la circonscription électorale de Ségou, l’alliance RPM-ADEMA-ADP-Maliba (36,93%) a pris une longueur d’avance sur celle regroupant l’Asma-Codem-UDD-URD-MPM (28, 37%).

Dans le cercle de San, l’alliance RPM -Adema avec au compteur 40, 85% voix, a comme challenger au second tour la liste UFDP, Asma CFP, MPM, URD qui totalise 39, 59%  des suffrages valablement exprimés.

A Barouéli, l’ultime combat du second tour opposera le triumvirat  RPM-Adema-Asma CFP en tête avec 34, 61% à la liste MPM, URD CODEM avec 30, 27 voix.

À Tominian, les résultats du 1er tour placent l’Asma-UDD-MPM en tête avec 9.802 voix. L’Alliance ADEMA, PCR, PS YELECOURA avec 8.939 voix vient en deuxième position.

L’Alliance URD-RPM arrivée en tête à Djenné  avec 47,88% des  voix, affrontera l’ASMA-CFP 28, 41%).

A Bandiagara, l’Alliance CODEM-ADEMA -RPM avec 42,85% des voix, jouera la finale contre celle composée de l’UDD-URD-MPM (18,19%).

Dans la circonscription électorale de KORO, 19.366 voix (29,80%) placent en tête la liste LE MALI QUI BOUGE « ALLIANCE AMAKENE ». Elle est suivie de la CODEM (10.708 voix, 16,48%). L’ALLIANCE ADEMA -RPM-UM-RDA-URD se classe 3ème avec 7.905 voix, soit 12,17%.

A Diré, la compétition opposera le RPM (39,75%) à la liste indépendante Mouvement démocratique d’Ibrahima Yoro Maïga (18, 75 %). A Tombouctou, le RPM affronte l’ADEMA-PASJ. A Goundam, l’Alliance RPM-ADEMA croisera le fer avec l’URD.

Dans le cercle de Gao, la liste Adema Asma CFP avec 48,63% disputera le second tour à l’alliance RPM-CODEM (29,43%).

A Bamako, la bataille s’annonce rude. Aucune liste de partis n’a pu obtenir la majorité absolue pour passer au premier tour. Ainsi, en commune I, le second tour  opposera la liste RPM-Adema PASJ à celle du PRVM- Fasoko-Yelema. La même réalité prévaut en Commune II où la liste RPM-Adema-MPM croisera le fer avec celle de l’URD.

En commune III, la liste URD arrive en tête avec 9,37%. ACDM 8,83% se classe 2e et le troisième, n’est autre que le parti Synergie pour un nouveau Mali 8,82%.

En Commune IV la liste Yelema sera opposée à l’alliance UDD-PSDA.

En commune V, le RPM-APR de Moussa Timbiné affrontera les candidats de l’alliance Adema-URD- ADP- MALIBA. En commune VI, l’alliance RPM-ADEMA-PS croisera le fer avec  l’URD-LDC.

En sommes, c’est un deuxième tour très serré en perspective qui se jouera le 19 mars 2020.

Mohamed Keita

Source: Arc en Ciel

Suivez-nous sur Facebook sur