DISPARITION DU MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE, DR. TEMORE TIOULENTA

La nation malienne lui a rendu un dernier hommage hier !

La nation malienne toute entière, à sa tête le Président de la République, Chef de l’État, Ibrahim Boubacar KEITA (IBK), a rendu un dernier hommage, hier dimanche, 12 janvier 2020, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), au ministre de l’Education Nationale Dr. Témoré TIOULENTA, décédé le vendredi 10 janvier dernier.

 

Le Gouvernement du Premier Ministre, Dr. Boubou CISSE était présent au grand complet ; les Présidents des Institutions de la République ; des anciens Premiers ministres ; les anciens ministres de l’Éducation Nationale ; des leaders religieux, légitimités coutumières et traditionnelles ; le président du parti Adema-PASJ dont le défunt TIOULENTA est l’un des cadres ; entre autres.

4 MINISTRES MORTS EN FONCTION DEPUIS 1991

Pour la lecture de l’oraison funèbre, l’honneur est revenu à Yaya SANGARE, ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement et camarade du parti ADEMA-PASJ du défunt (TIOULENTA). L’émotion était grande parce qu’avec Dr Témoré TIOULENTA, il est de mémoire, que c’est la quatrième fois qu’un Gouvernement du Mali, depuis la Révolution de Mars 91, perd ainsi un ministre en pleine fonction. Après Bakary TRAORE, Boubacar Sada SY et Mohamed Lamine TRAORE, respectivement ministre de l’Éducation Nationale, ministre de la Défense et des Anciens Combattants et ministre de l’Éducation Nationale. « Fidèle à lui-même, TIOULENTA, s’en n’est donc allé, comme il a vécu, humblement, toujours avec cette rage de vaincre les adversités, qui le caractérisait si bien. On le savait souffrant depuis quelque moment, mais, tirant sa force dans sa pudeur habituelle, jamais il ne s’était plaint de sa maladie. Bien au contraire, il aura tenu jusqu’au bout » a témoigné Yaya SANGARE. De son vivant, a dit le ministre Porte-parole du Gouvernement, Dr. TIOULENTA Témoré avait des qualités humaines et professionnelles, son sacerdoce pour l’État qu’il a servi, et les causes nobles qu’il a défendues.

ENSEIGNANT ET PEDAGOGUE DANS L’AME

Enseignant, pédagogue, politique, homme de conviction, TIOULENTA respirait l’Éducation, l’Enseignement au Mali.
Professeur d’enseignement supérieur de classe exceptionnelle, il débuta sa carrière en 1978 à l’École normale secondaire de Badalabougou, comme professeur de lettres, l’année même où il venait juste de décrocher son diplôme en lettres modernes à l’École normale supérieure de Bamako, après un baccalauréat en Série Lettres Classiques au Lycée Askia Mohamed de Bamako, obtenu en 1974.
Ambitieux, Témoré TIOULENTA s’envola plus tard pour Paris, d’où il revint nanti de son Doctorat (avec la mention Très Honorable) en Sciences du Langage, obtenu en 1991, à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris.
Ce parchemin lui ouvre les portes de l’enseignement supérieur et il devient, tour à tour, Chargé de recherche, puis Chercheur au Département de Linguistique et Traditions Orales de l’Institut des Sciences Humaines de Bamako. Un Département qu’il dirigea de 1992 à 1994, année à laquelle, il sera affecté à Mopti, en qualité de Directeur régional de l’Éducation. En 2000, il est promu Chef de Cabinet du Ministre de l’Éducation Nationale de Moustapha DICKO, son ami et camarade du Parti.
Deux années plus tard, Dr TIOULENTA, devient le Conseiller Technique Principal du projet de Lutte contre le VIH/SIDA dans les programmes de l’Éducation de Base de la GTZ, la coopération technique allemande où il servira, de 2005-2006, comme consultant d’appui, à la GTZ et au PNUD pour l’exécution de leur rôle de Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de l’Éducation.
En 2006, Dr TIOULENTA fera son comeback dans la haute administration publique, comme Directeur de l’Académie d’Enseignement de Kati, avant d’être élu député à l’Assemblée nationale au cours de la législature 2007-2013. De 2014 à 2015, il est cadre à la Direction Nationale des Ressources Humaines du Secteur de l’Éducation. Et depuis 2016, jusqu’à sa nomination récente le 05 mai 2019 comme ministre de l’Éducation Nationale, il était le Directeur National de la Pédagogie.

MILITANT ET HOMME POLITIQUE

Député à l’Assemblée Nationale et Président du Groupe parlementaire de l’ADEMA-PASJ, Législature 2007 – 2013.
Docteur TIOULENTA fut de ceux qui ont rehaussé le niveau et la qual

ité du débat parlementaire à l’Assemblée Nationale. Lors de ses prises de parole dans les débats en plénières à l’Assemblée Nationale, TIOULENTA s’est toujours montré éloquent. Il faisait la fierté du parlement malien, chaque fois qu’il devait représenter le Mali aux plans régional et international.

Officier de l’Ordre National du Mali, Dr. Témoré TIOULENTA laisse derrière lui une veuve, Mme TIOULENTA Gnouma SOURA, et deux orphelins : Bocar et Tchinè TIOULENTA.

Dors et reposes en Paix, Dr Témoré TIOULENTA !

RETROUVEZ PLUS D’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 13 JANVIER 2020

Daba Balla KEITA

Source : Nouvel Horizon

Suivez-nous sur Facebook sur