Présidentielle 2018 : ACP-UE encourage l’Etat du Mali pour une élection apaisée

L’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE  était à Bamako du 7 au 9 mars 2018. L’objectif de la mission était de recueillir des informations de première main permettant d’actualiser et d’enrichir la réflexion de l’APP. Elle a rencontré la presse le vendredi 9 mars pour l’éclairer.

La mission  était conduite par Mme Cécile Kashetu  Kyenge,  membre du Parlement européen, et Joseph Owona Kono, coprésident de l’APP.

L’objectif de leur visite était de faire une étude d’information, d’une part sur la situation sécuritaire et politique qui prévaut dans notre pays et sur la manière dont elle peut accompagner le processus politique en cours et la réussite des élections à venir.

Selon l’ACP-UE et APP, la mission a rencontré différentes autorités et p arties prenantes, notamment le président de l’A. N. et les députés du Nord, le ministre des Maliens de l’extérieur  et de l’Intégration africaine, Dr. Abdramane Sylla.

Au fil des rencontres, la mission a entendu des points de vue très clairement exprimés sur divers sujets majeurs pour notre pays comme la situation politique et sécuritaire, la mise en œuvre de l’accord de paix et la réconciliation et la préparation d’élections apaisées crédibles et transparentes ainsi que la crise humanitaire et les problèmes liés aux phénomènes migratoires.

“Nous avons tout d’abord, au cours de ces échanges, acquis la ferme conviction que la tenue des élections présidentielle et législatives aux échéances prévues est une aspiration unanime de tous les interlocuteurs et une exigence absolue pour l’avenir du Mali. Elle mesure les difficultés importantes et réelles qui entravent encore, à ce stade, la bonne organisation de ces élections  qu’il s’agisse du risque sécuritaire pesant sur la majeure partie du territoire ou du retard pris dans la mise ne œuvre du processus électoral”, a expliqué le coprésident de l’APP, Joseph O.  Kono.

L’occasion était bonne, pour les experts, de remercier les autorités maliennes pour leur précieux soutien, leur généreuse hospitalité et les excellentes conditions offertes pour le bon déroulement de la mission. M. Kono a réaffirmé le soutien total et indéfectible de l’Union européenne et s’est engagé à soutenir et à accompagner notre pays pour appuyer le processus politique pour une paix durable.

Adama Diabaté

(Stagiaire)

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur