Devant son hôte Soumaila Cissé, le chérif de Nioro déclare : « IBK est loin d’être la solution de ce pays »

L’honorable Soumaila Cissé, accompagné d’une forte délégation du FSD a été reçu le mercredi dernier par le chérif de Nioro, N’bouillé Haidara.Tous les sujets d’actualité ont été évoqués au cours de leur échange. Et le chérif a réitéré son opposition au régime IBK.

Selon le compte rendu de la rencontre fait par le porte-parole de la famille chérifienne de Nioro, N’bouillé a remercié l’honorable Soumaila pour son déplacement et a rendu un vibrant hommage aux soldats et civils tombés de façon barbare et lâche dans les attaques. Aussi, a-t-il expliqué, selon le porte-parole, les raisons qui lui ont poussé à accompagner les politiques. «Vous savez, moi je ne suis pas politique. C’est des raisons qui m’ont poussé à accompagner les politiciens et à mener ouvertement une lutte politique pour défendre les causes de la religion et surtout protéger nos valeurs sociétales », a-t-il dit à l’honorable Soumaila Cissé.

Le chérif de Nioro se prononce sur le paiement des taxes. Sans tabou, il s’oppose au paiement de la DTRL. « À mon avis, cette taxe n’a plus son sens avec l’évolution de notre système démocratique, je ne suis pas contre le paiement des taxes et impôts, mais la TDRL oui ! », dit-il avant d’ajouter : «On ne doit pas payer une taxe pour garantir nos âmes ! L’âme appartient à Dieu ». On se rappelle, lors de la présidentielle passée, Soumaila Cissé avait promis d’annuler cette taxe une fois élu président de la République.

Pour le chérif de Nioro, « IBK est loin d’être la solution de ce pays ». Aussi, a-t-il réitéré son opposition au président et à son gouvernement. « Moi, je reste toujours sur ma position concernant IBK et son gouvernement, je suis contre lui, non seulement contre lui, mais je mènerai également un combat farouche contre lui avant la fin de son mandat », précise-t-il. À en croire le chérif de Nioro, IBK les a traités de terroristes lors de leur manifestation du 5 avril. Sans détour, N’bouillé affirme qu’il va détruire le président de la République. « Mais avec toi, je serai plus qu’un terroriste pour te détruire inchallah », a -t-il signé.

Pour sa part, l’honorable Soumaila Cissé a remercié le chérif de Nioro au nom de toute sa délégation pour l’accueil qui leur a été réservé. « Nous sommes toujours dans la logique de mener notre combat sans violence comme vous l’avez toujours souhaité, mais aujourd’hui l’heure est grave », dit le président du FSD au chérif de Nioro. Il affirme que les écoles sont fermées à cause de la grève des enseignants, les tueries au centre et au nord continuent. Quant à la corruption, elle s’aggrave chaque jour selon le chef de file de l’opposition malienne. « Au moment où je vous parle, le Premier ministre et son gouvernement ont fait un décaissement de 18 milliards au trésor public », déplore-t-il avant de préciser que le président de la République a intérêt à changer.

Notons qu’après les interventions, une rencontre huis clos a eu lieu entre l’honorable Soumaila Cissé et le chérif de Nioro. Avant le retour de la délégation, N’bouillé Haidara a offert un cheval à l’honorable président de l’URD.

Boureima Guindo

Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur