Lettre ouverte au Procureur Anti-Corruption sur le détournement de plus de 20 milliards à la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton.

 

Nous, collectif des Producteurs de coton des :

 Union Régionale de SIKASSO,

Union Régionale de Fana/ OHVN ;

Union Régionale de Koutiala ;

Union Régionale de KITA.

Nous avions dit dans notre Publication de Mai 2018 que nous avons la certitude que Bakary TOGOLA en complicité avec son neveu qu’il a employé comme Comptable à l’Union Nationale des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton aujourd’hui appelée Confédération des Sociétés Coopératives des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton en abrégé C-SCPC a détourné plus de 20 milliards dans cette Structure Cotonnière.

Nous informons les autorités que les élections de cette organisation Paysanne sont prévues en Septembre 2019, nous saisissons cette occasion pour dénoncer auprès du Procureur Anti-Corruption et de l’Office Central pour la Lutte contre l’Enrichissement Illicite que le compte qui a reçu les dits fonds peuvent être communiqué par la CMDT et la BNDA.

L’un des comptes ouverts de 2007 à 2014, Bakary TOGOLA a détourné plus de 20 milliards pour lui seul au détriment des pauvres agriculteurs dont ces fonds devaient servir la promotion des Sociétés Coopératives Cotonnières dans les différentes zones.

Après les travaux d’harmonisation de 2014, le collectif avait saisie le bureau du Vérificateur Général pour faire les points des fonds reçus de la CMDT pour les Coopératives, la lettre de mission a bien été envoyée à la Confédération, mais les contrôleurs ont reçu des dizaines de millions pour renoncer à la mission de contrôle.

Depuis 2013, plus de six missions de contrôles du Bureau du Vérificateur Général ont été interrompue par Bakary TOGOLA en donnant des dizaines des millions aux Contrôleurs.

Le collectif demande que la situation des fonds reçus pour le fonctionnement des Coopératives soit contrôlée et que Bakary dise aux Producteurs de Coton ce qu’il a fait de ces fonds volés.

Le collectif dénonce depuis 2014 la mauvaise gestion voire le détournement de Bakary TOGOLA dans cette O.P et invite le Procureur à ouvrir une enquête pour que justice soit rendue à plus de 7166 Sociétés Coopératives et à plus de 2 millions des Producteurs de Coton à travers le Mali.

Que Bakary TOGOLA soit interdit de ses fonctions du Président de Conseil d’Administration de la CONFEDERATION pour détournements des fonds.

Pour preuve, vous trouverez toujours des lettres de mission auprès du Bureau du Vérificateur Général, mais jamais de rapport de la gestion des fonds de la Confédération en provenance de la CMDT.

Or les lettres des missions existent toujours un rapport de mission, cela pour montrer à combien Bakary TOGOLA se joue des fonds des Producteurs de Coton et à chaque fois qu’un Contrôle doit intervenir distribue des millions par tous les moyens pour l’empêcher.

Le collectif demande l’implication Personnelle de son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA et lui renouvelle de toutes les confiances en lui sur son programme de lutte contre la corruption et la délinquance financière.

Le collectif affirme que Bakary TOGOLA et son neveu Comptable se sont enrichit de l’argent des Producteurs de Coton sans état d’âme.

La gestion de cette structure de 2007 à 2014 est dévastatrice.

Le collectif remercie son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République et reste convaincu que nul ne sera au-dessus de la loi.

Nous restons convaincus que si les fonds reçus n’avaient pas été détournés au détriment des paysans, le collectif n’allait pas voir le jour.

Fait à Sikasso, le 15 Avril 2019

Le Président du collectif, M. Gaoussou SANOGO de Koutiala

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook sur