Le duo Babaly-Nantoumé : chacune de leurs missions coûte plus de 100 millions

À chacun son style, pourrait-on dire. En tout cas, depuis l’arrivée de Boubou Cissé à la Primature, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition sur la scène de la résolution de la crise au centre.
Dans ce dossier, désormais, de célèbres ressortissants de la région de Mopti sont de retour. Parmi eux, figurent en bonne place l’ancien directeur général de la Banque malienne de solidarité (BMS) Babaly Bah et l’opérateur économique Seydou Nantoumé. Les deux hommes sont, depuis quelques jours, fréquents dans la zone auprès de leurs frères.

 


Ils disent négocier le retour de la paix, mais le résultat se fait attendre et les Maliens commencent à s’impatienter, surtout que toutes ces missions commencent à entraîner des dépenses faramineuses en termes de prises en charge par le gouvernement.

La dernière en date a été financée directement par la primature qui a déboursé plus de 100 millions pour prendre en charge Babaly et Seydou Toguna, dans le cadre d’un séjour villageois, qui n’a encore produit quasiment aucun résultat.

En réalité, ces deux hommes sont de vieux protagonistes de cette crise. Ils étaient au cœur de tout ce qui concernait la zone jusqu’à ce qu’arrive un certain Soumeylou Boubèye Maïga, qui les a relégués au second plan. Il avait peut-être compris que la solution ne passait pas par ceux dont les noms sont souvent cités comme les parrains des milices qui sèment la désolation dans le centre du Mali.

M.T

Source : Nouvelle Libération

Suivez-nous sur Facebook sur